JOUEUSES DU MATCH 17/18

DFCO - ESAP METZ (1-0)

TATIANA SOLANET

 

La meneuse de jeu dijonnaise a comme de coutume livré un match spectaculaire, d'abord auteure d'un beau débordement côté droit, puis d'un joli service dans la profondeur à destination de Laura Bouillot avant la pause. Elle a ensuite réalisé une énorme deuxième mi-temps. Elle est à l'origine de la majorité des occasions du DFCO avec de nombreuses différences techniques, ou encore de deux frappes repoussées par la gardienne messine. C'est finalement à la dernière minute de jeu qu'elle offre la victoire aux siennes en marquant sur un coup-franc excentré improbable, venant conclure son match assez exceptionnel !

YZEURE - DFCO (2-2)

LAURA BOUILLOT

 

Belle prestation de l'attaquante dijonnaise face à son ancien club. Elle a beaucoup gêné la défense yzeurienne avec son très bon jeu dos au but, en tant que véritable point d'ancrage offensif pour le DFCO. Elle a en outre exercé un gros pressing sur le front de l'attaque, récupérant d'ailleurs plusieurs ballons de la sorte. Après un bon appel dans le dos de la défense, elle aurait pu marquer vers la demi-heure de jeu, mais ce n'était que partie remise avec cette superbe frappe aux 20 mètres dans la lucarne qui a permis au DFCO d'égaliser une deuxième fois !

DFCO - NANCY (4-0)

LAURA BOUILLOT

 

De nouveau un match abouti pour la numéro 9 du DFCO, qui a tout d'abord ouvert le score d'une belle demi-volée d'en-dehors de la surface, peu avant la mi-temps. Ce qui a permis de débloquer un match plutôt fermé jusqu'alors. Très disponible sur le front de l'attaque, elle a été dans la plupart des bons coups offensifs de l'équipe. Elle aurait pu inscrire un doublé, avec un tir dans l'angle repoussé sur la ligne par une défenseure nancéienne après avoir éliminé la gardienne, puis sur une frappe puissante sur coup-franc qui a trouvé l'équerre. Finalement, elle offre la passe décisive pour le quatrième but signé Mei Ly Rasasak.

SAINT-ÉTIENNE - DFCO (2-3)

COLINE GOUINEAU

 

Comme toujours, Coline Gouineau a tenté d'apporter offensivement, ce qui ne fut pas simple dans un match où les occasions étaient rares. En première période, elle est auteure d'un bon débordement sur son côté gauche, obtenant ainsi un coup-franc bien placé. En fin de rencontre, un autre de ses débordement aurait pu faire mouche. Elle s'est également montrée très impliquée dans les duels, jouant avec beaucoup de hargne, elle n'a jamais rien lâché.

DFCO - MONTAUBAN (2-0)

PAULINE DESBOURDIEUX

 

Pauline Desbourdieux a eu une grosse présence sur la plupart des actions offensives dijonnaises durant la rencontre. Elle a d'abord été la première dangereuse dans la surface adverse. Elle manque certes une belle occasion en face-à-face suite à un bon appel mais c'est elle qui inscrit le but du break avant la pause. Elle a souvent amené le danger par sa qualité de passe et sa vision du jeu, d'abord sur une superbe louche juste avant la mi-temps, puis sur trois bons services en seconde période qui auraient mérités d'être convertis. Enfin, elle a aussi contribué à récupérer des ballons en faisant les efforts.

DFCO - GRENOBLE (1-0)

AGATHE MAETZ

 

Prestation très aboutie pour Agathe Maetz, qui a joué à gauche de la défense. Rarement prise à défaut sur le plan défensif, elle a bien fermé son couloir en plus de très souvent jouer dans le bon tempo. Elle est surtout montée en puissance avec une très grosse deuxième mi-temps, où elle a récupéré bon nombre de ballons et tenté quelques percées tout en étant propre à la relance. Le sang froid dont elle a fait preuve a été un atout précieux afin de conserver le score.

DFCO - YZEURE (1-0)

TATIANA SOLANET

 

Dans un match assez fermé avec peu d'occasions franches, Tatiana Solanet a eu le mérite de faire la différence. Elle débloque d'abord le compteur en convertissant le pénalty avant la demi-heure de jeu. En fin de match, son corner très bien tiré est décisif pour le but du break d'Alexia Trevisan. Dans le jeu, elle a réussi à créer des différences balle au pied et des décalages face à une équipe d'Yzeure bien organisée défensivement. elle s'est aussi comme toujours énormément dépensée avec de nombreux retours défensifs.

DFCO - TOULOUSE (3-0)

ALEXIA TREVISAN

 

Comme de coutume, la capitaine du DFCO s'est montrée intraitable en défense. Son sens de l'anticipation et sa très bonne défense en couverture ont bien contribué à museler l'attaque toulousaine. Sa qualité de relance et sa capacité à monter balle au pied restent aussi des atouts précieux dans la construction du jeu dijonnais. Buteuse de la tête contre Yzeure, elle a failli remettre ça sur un corner dans le premier quart d'heure.

SAINT-ÉTIENNE - DFCO (0-2)

OPHÉLIE CUYNET

 

Dans un rôle de sentinelle où elle excelle, Ophélie Cuynet a été le liant qui a permis au DFCO de bien faire circuler le ballon et du mettre du rythme quand c'était nécessaire. Elle a affiché un très haut niveau pendant l'ensemble du match, se montrant impeccable dans ses interventions défensives et très active à la récupération. Si elle a reçu de nombreux coups, elle a rendu une copie très propre dans un match avec beaucoup de duels. À l'image de sa saison, elle a été indispensable !

DFCO - AURILLAC-ARPAJON (5-1)

TATIANA SOLANET

 

Match plein pour Tatiana Solanet, qui a été le moteur de la victoire dijonnaise avec 3 passes décisives et 1 but. Elle a d'abord réalisé deux passes décisives sur coups de pied arrêtés, puis une troisième bien inspirée pour le dernier but marqué par Alexandra Atamaniuk. Entre-temps, elle a inscrit son propre but suite à un bon travail de Marina Josserand. Elle s'est montrée omniprésente, ne cessant de se projeter, de décrocher pour mener le jeu, ou encore à faire le pressing. Toujours en faisant des différences avec une grande facilité technique.

DFCO - VENDENHEIM (4-0)

TATIANA SOLANET

 

Encore un match très abouti pour la meneuse de jeu, avec à la clef un but et une passe décisive. Elle a excellé dans la distribution en première mi-temps en créant beaucoup de décalages. Sa qualité technique a été un atout précieux pour conserver le ballon. Comme face à Aurillac-Arpajon, c'est sur l'un de ses coups-francs bien tirés qu'Élodie Nakkach a pu ouvrir le score de la tête. En deuxième mi-temps, elle marque d'une belle frappe en finesse dans le petit filet opposé.

DFCO - NÎMES (8-1)

ALLISON BLAIS

 

Prestation des plus abouties pour Allison Blais, qui a commencé en faisant trois passes décisives à destination de Laura Bouillot, se montrant très altruiste. Sa première mi-temps où elle a surtout pris le côté gauche a été excellente. Elle s'est montrée juste dans ses dribbles, et aurait mérité de marquer son propre but mais elle a trouvé la barre transversale. Elle est aussi impliquée sur le quatrième but en étant à l'avant-dernière passe. En seconde période, elle a fait plusieurs bons centres qui auraient également pu être décisifs.

© Le Dijon Show, 2020

Le Dijon Show
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Icône social Instagram
  • Icône sociale YouTube
Le Dijon Show Féminin
  • Twitter Social Icon
  • Icône social Instagram
  • Icône sociale YouTube