• Max

Quel mercato estival pour le DFCO ?

La saison de football n’est pas encore officiellement terminée dans tous les pays que les premières rumeurs mercato commencent à apparaître. Certaines concernent le DFCO, qui pourrait être plutôt actif avec Peguy Luyindula aux commandes. Voyons ensemble poste par poste les enjeux de cet été.


Le staff technique


Quelques changements ont déjà eu lieu pendant cette trêve, à commencer par le départ de Laurent Weber, entraîneur des gardiens de l’équipe première depuis dix ans, très apprécié et respecté par les supporters et les joueurs qu’il a entraîné (Reynet, Lecomte, Gomis entre autres…). A l’heure actuelle, nous ne connaissons pas le nom de son remplaçant. Si une promotion interne a lieu, ce serait Jérôme Kerjean qui prendrait ce rôle.


Côté recrutement, Sébastien Larcier a plié bagages pour Angers après le départ d’Olivier Pickeu, directeur sportif du SCO pendant de nombreuses années. C’est une promotion méritée pour le responsable du recrutement dijonnais, qui a fait du bon travail chez nous, particulièrement pendant les saisons de reconstruction en Ligue 2. Nous lui souhaitons bonne chance dans sa nouvelle aventure.

La nomination de Peguy Luyindula au poste de directeur sportif du DFCO (poste qui n’existait pas depuis le départ de Sébastien Pérez) semble logique. L’international français était conseiller stratégique d’Olivier Delcourt depuis près d’un an, et a permis à Dijon de se renforcer en fin de mercato pour réaliser une saison conforme aux objectifs après un départ catastrophique. « Je compte renforcer la cellule de recrutement avec deux arrivées minimum » affirme-t-il dans un entretien pour L’Équipe. Dans ses propos, on découvre un homme ambitieux et mais tout de même prudent. Il souhaite conserver la “colonne vertébrale” de l’équipe, ses joueurs clés et les valeurs sûres de l’effectif.


Les gardiens


Quelle saison d’Alfred Gomis ! Arrivé cet été en provenance de la SPAL et en échange d’un million d’euro, le géant sénégalais a impressionné tout le monde avec son assurance et ses arrêts réflexes. Pour le moment rien n’indique qu’il partira et ses performances lui assurent un statut de titulaire indiscutable pour la saison prochaine.


La situation est plus délicate pour Alex Runarsson qui a glissé peu à peu sur le banc à la suite des bonnes performances de Gomis. On pourrait imaginer qu’il veuille aller gagner une place de titulaire ailleurs en vue de l’Euro 2021 (l’Islande doit encore passer par les barrages pour se qualifier).


Lévi Ntumba a lui aussi vécu une drôle de saison, à sa façon. D’abord promu numéro deux avec plusieurs titularisations en matchs amicaux, il s’est retrouvé à la même place que la saison passée dans la hiérarchie, c’est-à-dire numéro trois. On aurait pu croire qu’il allait regoûter au banc de touche avec la blessure de Gomis mais Stéphane Jobard a finalement préféré Ewan Hatfout. Le Bien Public expliquait même que Ntumba n’entrait pas dans les plans du coach. Départ imminent.

Mais alors qui pour être deuxième et troisième gardien en cas de départs de Runarsson et/ou Ntumba ? Pour le moment aucun nom n’a filtré mais Luyindula compte sur l’arrivée d’un portier pendant le mercato. De plus, Ewan Hatfout semble beaucoup plaire au staff. Un contrat pro lui sera-t-il offert ? Wait and see !


La défense


Nayef Aguerd, Mickaël Alphonse et Fouad Chafik font partie des joueurs en fin de contrat en 2021. Au club depuis la remontée en Ligue 1, Chafik vient de prolonger et ne va donc pas bouger. Selon certaines informations, Nayef Aguerd (dernier buteur de la saison 2019-2020 du DFCO, rappelons-le) figure dans les petits papiers du FC Lorient mais surtout du FC Cologne. Reste à savoir si Peguy Luyindula pourra le convaincre de rester avec (ou non) une prolongation de contrat.

Avec la signature en pro d’Ahmad Ngouyamsa, on pourrait supposer que Mickaël Alphonse soit poussé vers la sortie. Une décision qui pourrait être intéressante pour le joueur, cantonné à un statut de remplaçant depuis son arrivée.

Théo Barbet, qui a signé son premier contrat pro en mai 2019 (d’une durée de trois ans), n’a toujours pas eu sa chance avec les professionnels. Si la saison à venir n’est pas encore la sienne, nul doute qu’il trouvera facilement un point de chute en prêt.

Pour tous les clubs, le côté gauche de la défense est souvent le plus difficile à pourvoir. Glody Ngonda a vécu une saison d’acclimatation et Hamza Mendyl est venu renforcer l’équipe en prêt en provenance de Schalke 04. Le club pourrait tenter de conserver ce dernier, qui semble au moins avoir convaincu le directeur sportif.

Si d’éventuels départs interviendraient en défense centrale, deux noms sont déjà sortis : celui de Jonathan Panzo (jeune anglais de l’AS Monaco) et celui d’Aleksandar Radovanović, tout juste promu avec le RC Lens.


Au milieu de terrain


Recruté en toute fin de mercato d’hiver, Yassine Benzia devrait jouer un rôle important dans le système de Stéphane Jobard la saison prochaine. Le numéro 10 algérien n’a eu le temps que de participer qu’à quatre rencontres avant l’arrêt de la saison.

Enzo Loiodice a quant à lui rejoint Wolverhampton en prêt. Là-bas, il a enchaîné les matchs avec l’équipe U23 et aurait semble-t-il tapé dans l’œil de Nuno Espírito Santo, l’entraîneur de l’équipe première. A l’heure actuelle, aucune nouvelle n’a filtré sur son avenir et sur une éventuelle levée de son option d’achat. Retrouvez notre interview de Franck Loiodice, son père, qui nous explique les raisons de son départ.

A l’instar de Glody Ngonda mais dans un tout autre contexte, Bryan Soumaré a lui aussi vécu une saison d’acclimatation au très haut niveau. Dijon a l’habitude d’aller chercher des joueurs dans les divisions inférieures, qui mettent généralement six mois ou une saison entière pour s’adapter. Grâce à ses qualités naturelles, Bryan a été lancé dans le grand bain dès la première journée face à Saint-Etienne. Il a ensuite montré des qualités très intéressantes tout au long de la saison. Que ce soit ailleurs en prêt ou à Dijon, on ne demande qu’à le revoir sur le terrain !

Au rayon des milieux de terrain, n’oublions pas Wilitty Younoussa, débarqué tout droit du Cameroun courant février. Le jeune joueur avait participé à plusieurs entraînements avec l’équipe réserve et devrait certainement poursuivre sur cette voie avant de rejoindre le groupe pro pour de bon.

Nous vous l’annoncions, avec des pincettes, Frédéric Sammaritano ne devrait pas prolonger à Dijon. Malgré des entrées en jeu plus que correctes, ses blessures à répétition ont peut-être guidé les dirigeants dans leur choix de ne pas lui proposer un nouveau contrat. Pour le remplacer, le club apprécierait le profil de l’ailier marocain Badi Aouk.

Au cours de l’entretien paru dans le journal L’Équipe ce dimanche, Peguy Luyindula a laissé entendre qu’un milieu de terrain sera recruté pour remplacer Florent Balmont, parti à la retraite. Pour le moment, un seul nom est sorti dans la presse : celui de Maxime Gonalons.

Notre nouveau directeur sportif a également confirmé son souhait de conserver Mounir Chouair, apparemment convoité par des clubs français et italiens. Il est vrai qu’une nouvelle saison complète en tant que titulaire à Dijon ne serait que bénéfique pour lui et son avenir. Fais le bon choix, Mounir.


En attaque

Mine de rien, la concurrence fait rage en attaque au DFCO. Julio Tavares a effectué une saison très correcte et a montré une complémentarité intéressante avec Stephy Mavididi. L’attaquant anglais sera certainement au centre de toutes les convoitises grâce à ses performances et son profil « bankable ». L’équipe révélait cette semaine un intérêt de la part de Montpellier. Pour le moment, Luyindula assure son souhait de rester à Dijon. Pour cela, il faudrait que le club lève son option d’achat, qui se situerait aux alentours de 4,5M€.

Le flou est plus intense en ce qui concerne l’avenir de Jhonder Cadiz. Pour lui aussi le club dispose d’une option d’achat, mais il s’agirait-là d’une dépense plus risquée si on se fie à ses performances cette saison. A part ses buts décisifs face au PSG et à Amiens, il n’a pas vraiment marqué les esprits.

Le DFCO enregistrera le retour de deux prêts en attaque avec Rayan Philippe et Aurélien Scheidler. Le premier était parti s’aguerrir en National avec Toulon (5 matchs, 1 but) tandis que le second devait terminer tranquillement sa saison dans son club de l’US Orléans.


Et vous, quelles sont vos pistes et idées pour renforcer l'équipe cet été ? N'hésitez pas à réagir dans l'espace commentaires de cet article.

2,433 vues1 commentaire

© Le Dijon Show, 2020

Le Dijon Show
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Icône social Instagram
  • Icône sociale YouTube
Le Dijon Show Féminin
  • Twitter Social Icon
  • Icône social Instagram
  • Icône sociale YouTube