• No_Vak

[AMICAL] Strasbourg 3-0 DFCO : gâchis et déceptions

Malgré quelques péripéties, Le Dijon Show a pu se rendre au Stade Municipal Jean-Bouloumié de Vittel pour vous rapporter les dernières nouvelles du groupe. Et autant vous dire qu'on aurait préféré ne pas y être...

David Linarès passant son brevet d'entraîneur à Clairefontaine, Coupet faisait office d'adjoint à Vittel.

Pour lire notre Live-Tweet résumé de l'évènement, cliquez sur ce lien.


Manque de chance ou de concentration

Comme pour le match face à Metz, Dijon a de nouveau montré des choses intéressantes dans l'utilisation du ballon. Le 4-3-3 reconduit par Stéphane Jobard comportait pour la première fois le milieu de terrain Pape Diop, aux côtés de Ndong et Dina-Ébimbé.

Dijon est entreprenant et se remet vite de l'ouverture du score chanceuse des Strasbourgeois (glissade de Diop dans la surface et main, penalty transformé par Chahiri à la 4e minute).


Baldé est l'homme le plus dangereux en ce début de partie, avec une bonne tête et surtout un face à face perdu face au gardien, créé grâce à une passe laser de Diop.


Mais le milieu de terrain va vite être modifié suite à la sortie de Mama Baldé sur blessure et l'entrée de Younoussa, Dina-Ébimbé allant prendre le couloir comme la saison dernière au Havre. La blessure de Baldé aux adducteurs inquiétait l'entraîneur Dijonnais qui dit déjà être en manque d'éléments offensifs avant la reprise.


Cependant, le DFCO ne lève pas le pied et compte refaire son retard, après deux bons sauvetages de Gomis puis Ngonda, ce sont Tavares et Ngouyamsa qui manquent leur duel contre Kawashima. Déjà trois occasions franches en l'espace de 30 minutes. Ngonda, très vigilant dans son couloir gauche, est aussi à l'origine de quelques contre-attaques et montre de nouveau de belles choses après son match plutôt abouti contre Metz.


Malgré un manque d'automatismes flagrant, Diop, Ngouyamsa, Ndong, Dina-Ebimbe et Younoussa arrivent à se sortir du pressing du RCSA et à créer un occasion et la frappe de Willy aux 20 mètres manque de peu le cadre. C'est à la fin de cette mi-temps plutôt aboutie que Dijon trouve la bonne idée de rendre un ballon facilement au milieu de terrain, offrant un 3 contre 3 à Strasbourg. Thomasson en retrait pour Ajorque au point de penalty qui trompe Gomis avec une frappe pleine de sang-froid, ça fait 2-0. Score dur à encaisser pour les rouges, punis sur des erreurs largement évitables.



Un Chouiar encore convalescent et décevant, des attaquants en manque de réussite devant les cages, des erreurs de débutants et des adversaires à qui la chance sourit, voilà un bon cocktail pour une petite humiliation. Et le cauchemar ne s'arrête pas là : en deuxième mi-temps, les entrées de Marié et Sammaritano n'aident pas réellement à faire la différence et le rythme retombe drastiquement.

Si Strasbourg (avec une équipe bien plus remaniée) n'arrive pas à créer d'opportunités, c'est sur une nouvelle incompréhension entre le milieu de terrain et la charnière que Saadi, entré en jeu à la pause, efface Gomis et marque facilement le but du 3-0. Dijon coule sans s'être réellement battu après 45 minutes de bonne facture. Ni les entrées de Philippe, Scheidler, Amalfitano et Chafik, ni la tentative lointaine de Marié n'inquiètent les alsaciens. On en restera là.

Malgré la lourde défaite, Glody Ngonda était sûrement le meilleur Dijonnais sur la pelouse.

«On a eu beaucoup de mal à gérer les appels des attaquants Strasbourgeois» déplore Stéphane Jobard en zone mixte après la rencontre. «Thomasson et Ajorque nous ont fait beaucoup de mal. Mais il y a de bonnes choses à voir offensivement, car c'est la première fois que l'on se crée autant d'occasions dans un match amical».


«ON A MANQUÉ DE MATURITÉ DANS LA GESTION DU RETARD»

C'est plutôt dans les phases de transitions que le coach trouve des points à améliorer pour son équipe : «Je nous ai trouvés très désorganisés à la perte du ballon. Face à une équipe comme Strasbourg que je vois lutter pour l'Europe cette année, ça ne pardonne pas. Il y avait aussi quelques déficiences dans les 1 contre 1, on fait preuve de trop de précipitation pour récupérer le ballon, alors que la force défensive chez nous elle doit être collective».


Kawashima a largement contribué à ce score lourd, et les attaquants Dijonnais ont eu les opportunités pour égaliser selon lui. «Je trouve qu'on a eu de bons face à face, mais par contre on a été désorganisés, on a voulu recoller au score trop vite, et c'est comme ça que l'on prend le deuxième but, ça se paye cash en Ligue 1. On a manqué de maturité dans cette gestion du retard, alors qu'il suffisait d'accepter d'être menés au score, descendre plus bas et être plus mature dans certains moments du match».



UN POINT MERCATO

Si la maîtrise du ballon satisfait le coach Jobard, il dit qu'il lui manque encore une fois cet attaquant de profondeur (ce qu'était Mavididi), cet élément qui peut peser devant et déstabiliser les défenses adverses.


Ce joueur pourrait très bien être l'attaquant ivoirien Roger Assalé (26 ans, Young Boys), qui d'après Manu Lonjon et Mohammed Toubache-Ter, intéresse fortement le DFCO. Auteur de 36 buts et 26 passes décisives en Suisse en l'espace de 105 matchs disputés, et buteur en Ligue des Champions, il pourrait être ce joueur clé qui manque tant à Dijon. Encore faut il convaincre Berne de le lâcher, le club Helvète demande 6M€ pour laisser partir son joueur, et Nantes et Brest se penchent également sur le dossier.



En attendant, le DFCO a pu officialiser la venue d'Alex Dobre, que l'on vous annonçait dans le debrief de vendredi. Polyvalent, doué des deux pieds, ce jeune espoir roumain peut jouer à tous les postes de l'attaque d'après Luyindula. Alex, qui se décrit lui même comme un joueur rapide et technique, vient renforcer les rangs de Dijon pour 4 saisons. Un transfert dont le prix est estimé autour d'1M€ d'après diverses sources. Une vidéo de ses exploits peut être visionnée ici : https://www.facebook.com/YTFCOfficial/videos/2965219243504026/


Quant aux équatoriens, Anibal Chala est encore en attente mais le transfert devrait tout de même se produire prochainement, tandis que Stiven Plaza a finalement décidé de signer à Trabzonspor (Turquie), où son salaire démesuré est proche de celui des joueurs touchant le plus à Dijon (Benzia et Écuélé-Manga).



Prochain rendez-vous et dernier match amical de la préparation avant le retour de la Ligue 1 : DFCO - Nîmes samedi 15/08 à 14h (Stade Gaston-Gérard).


1,211 vues1 commentaire

© Le Dijon Show, 2020

Le Dijon Show
  • Facebook Le Dijon Show
  • Twitter Le Dijon Show
  • Instagram Le Dijon Show
  • Twitch Le Dijon Show TV
  • Youtube Le Dijon Show
Le Dijon Show Féminin
  • Twitter Le Dijon Show Féminin
  • Instagram Le Dijon Show Féminin
  • Youtube Le Dijon Show Féminin