• No_Vak

Angers 2-0 DFCO : il y a urgence

Mis à jour : 20 sept. 2019

Dijon enchaîne ! Un superbe but contre son camp de Ngonda et une suite d'erreurs de débutant ont permis au SCO de s'imposer confortablement sur sa pelouse, sans être réellement inquiété une seule fois par les Rouges.


Une prestation calamiteuse

Cette nouvelle performance très décevante de Dijon nous donne de bonnes raisons d'être inquiets pour la suite du championnat. Les choix de Stéphane Jobard sont plus que discutables (pourquoi laisser Loiodice et Soumaré en réserve ? Pourquoi persévérer avec un 5-3-2 mal maîtrisé par le groupe ?), mais il n'est pas seul fautif évidemment.

Si les Bourguignons peuvent s'estimer malchanceux par moment, le fond de jeu de l'équipe est désastreux :


Pas de combinaisons : les joueurs passent leur temps à chercher à faire des différences individuellement, sans penser un seul instant à essayer de combiner avec leurs coéquipiers. Cela se ressent particulièrement sur phases de transitions où l'on a pas de solution pour accélérer le tempo et prendre l'adversaire par surprise, sans compter sur le fait que nos joueurs n'ont pas le niveau pour casser les lignes par le dribble sans trop mettre l'équipe en danger.


Très peu d'appels : si les joueurs sont aussi peu inventifs dans le développement du jeu, cela vient aussi du fait que presque personne ne vient demander le ballon. Non seulement l'équipe propose peu d'alternatives dans la profondeur, mais aussi pas assez de solutions pour le porteur du ballon quand il est sous pression. Résultat : des pertes de balle dangereuses, mais pas de prises de risque utiles. Toute l'animation est à revoir.


Aucun leader : personne ne s'impose comme indispensable, dans aucune ligne. Cette équipe dijonnaise manque grandement de caractère et de charisme pour se donner les moyens de revenir dans le match une fois menée au score. Les joueurs les plus expérimentés et talentueux de l'effectif (si l'on suppose qu'il y en a) doivent prendre le vestiaire en main, et très vite.


R. Amalfitano : "Tant qu'on f'ra des erreurs de cons comme ça, on y arrivera pas."

Des erreurs individuelles qui coûtent cher : pas un seul match cette saison ne s'est terminée sans au moins une erreur de la part du DFCO. 2 face à l'ASSE, les Girondins et maintenant Angers, c'est simple quoi qu'il arrive, et même si l'animation défensive est correcte sur l'ensemble d'un match, un (ou plusieurs) élément(s) nous font systématiquement prendre un but évitable. Si l'on continue à se tirer une balle dans le pied dans chaque match de championnat, il sera impossible de se maintenir dans l'élite.

Des attaquants pas décisifs : un point à nuancer car le DFCO était privé de 3 avant-centres, et que la 4e option, Mavididi, manquait d'affinités avec ses partenaires et ne pouvait pas débuter la rencontre. Néanmoins, on peut exiger plus de nos éléments offensifs lorsqu'ils sont en bonne position pour marquer. Selon Understat, en excluant le penalty de la première journée, Dijon ne s'est procuré que 4 occasions avec un xGoal (probabilité de but) supérieur à 0.33, ce qui est déjà très peu. Aucune de ces occasions n'ont été converties, ce qui souligne un cruel manque d'efficacité qui coûte 1 point contre Saint-Etienne et un autre contre Toulouse. Hier soir, Baldé aurait dû selon toute vraisemblance remporter son face à face avec Butelle, et nous permettre d'égaliser à un moment crucial de la rencontre (xGoal = 0.56).


Seul point positif ce soir : Dijon est bon dernier et ses faiblesses criantes forceront peut-être le président à investir plus que prévu. Une trêve internationale va servir à mettre en place une tactique efficace pour notre prochain duel à 6 points face à Nîmes, et à intégrer les nouveaux venus qui devraient logiquement faire du bien à un effectif maladif (et à un rédacteur sur les nerfs).



Le commentaire du match :

Premier commentaire Facebook de cette rubrique ! Notre grand gagnant nous vient tout droit de RDC (difficile de lui donner tort sur la deuxième partie du message malheureusement).



Les notes des joueurs

L'Homme du match : Aguerd (4.9)

Pour son premier match de la saison, Aguerd a été correct dans ses interventions et n'a pas mis ses partenaires en danger outre mesure... C'est suffisant pour être Homme du match dans cette équipe là.


Rúnarsson (4.4)

Après avoir sorti un très gros arrêt en face à face pour garder les siens dans le match, il s'est un peu déconcentré et aurait pu être mieux placé sur les deux buts encaissés (même s'il n'a pas du tout été aidé par ses coéquipiers).


Alphonse (1.8)

Toujours aucune étincelle dans son jeu, des pertes de balle à foison et un apport offensif trop maigre pour être réellement dangereux, Alphonse ne mérite pas à l'heure actuelle une place dans le Onze titulaire.


Coulibaly (non-noté)

Après un début de match bien en dessous de ce qu'il proposait jusque là cette saison, il sort sur blessure (élongation) et est remplacé par Stephy Mavididi (4.5), qui a été l'un des seuls a proposer des choses intéressantes ce soir. Une entrée qui entraînera peut-être une titularisation prochainement.


Ecuélé-Manga (2.8)

Pas de complicité avec le reste de l'équipe. Il est positionné très bas et ne participe pas activement à la récupération (une consigne de l'entraîneur ?). Au final, on a souvent le sentiment de jouer en sous-nombre lorsque les adversaires contre-attaquent.


Ngonda (2.2)

En dehors de son CSC gag et d'un centre en première intention très dangereux, le match de "la Star, el Maestro Ngonda" (fin de citation), se résume à une succession de ballons perdus. Lui non plus n'a pas actuellement les épaules pour redresser cette équipe en perdition.


Amalfitano (2.8)

Il n'a pas su relever le niveau au milieu, même si son positionnement en 6 est intéressant. Il manque sûrement de confiance et rate une trop grande partie des passes qu'il entreprend. Toujours précieux dans l'effort collectif cependant.


Ndong (3.2)

Son match le plus brouillon depuis son arrivée. Sa tâche moins défensive aurait dû l'aider à mieux négocier les phases de transition et à casser des lignes, choses que l'on a peu vu au final.


Marié (non-noté)

Jordan n'a que très peu joué avant de se blesser à nouveau au talon qui lui a tant posé soucis cet été. Une erreur de Jobard de l'avoir titularisé si vite? Remplacé par Lautoa (2.9), auteur d'un bonne première période avant de s'éteindre complètement en seconde. Il est à l'origine de plusieurs occasions angevines, sa prestation n'est pas satisfaisante.


Sammaritano (4.2)

Il y a du mieux chez Sammaritano, qui évoluait pourtant à un poste assez inhabituel. Quelques mouvements intéressants, mais c'est encore trop peu pour être décisif.


Baldé (3.4)

De l'engagement qui se traduit par un carton jaune mérité. Beaucoup de courses un peu inutiles cependant, il aurait pu mieux utiliser son énergie. Une grosse occasion gâchée.


MOYENNE : 3.4

Sans commentaire.

Pas satisfait des notes ? Vous aussi, vous pouvez noter les joueurs du DFCO pour la 4e journée de Ligue 1 ! Si le sondage s'affiche mal sur votre Smartphone, cliquez sur le lien ci-dessous :

https://forms.gle/YLvWDc4ghonHyB1W7


© Le Dijon Show, 2020

Le Dijon Show
  • Facebook Le Dijon Show
  • Twitter Le Dijon Show
  • Instagram Le Dijon Show
  • Twitch Le Dijon Show TV
  • Youtube Le Dijon Show
Le Dijon Show Féminin
  • Twitter Le Dijon Show Féminin
  • Instagram Le Dijon Show Féminin
  • Youtube Le Dijon Show Féminin