• IlPdg

DFCO - Lyon : Retrouver des certitudes

Mis à jour : 23 oct. 2018

Après avoir perdu face à Caen et Angers dans son antre, le DFCO reçoit Lyon, qui vient de battre Manchester City et l'Olympique de Marseille. Un match qui devrait donc être une formalité pour les Dijonnais. Voici pourquoi.

Le contexte : distancer un concurrent à la Champion's League

Le DFCO est plutôt en méforme, malgré un timide point ramené de Reims samedi dernier. Mais bon, jouer Angers, Caen ou Reims, on sait que c'est bien différent que de jouer Lyon. Il y a deux ans, on venait de galérer contre Nantes et Lille avant d'exploser l'OL. Un match qui évoque de doux souvenirs que l'on prendrait plaisir à revivre, demain soir.


La motivation ne sera pas la même, ni le plan de jeu vraisemblablement. Face à une équipe qui affiche certainement le meilleur effectif du championnat derrière le PSG, le DFCO devrait logiquement avoir moins le ballon que face à Caen et Angers, contre lesquels il a eu une possession de balle pour le moins stérile. Le premier précepte à respecter sera de bien défendre. Ou en tout cas de ne pas prendre trop de buts, si de l'autre côté on retrouve de l'allant offensif. À partir de là, tout est possible (c'est simple le football, en fait). Dijon est capable de placer de belles flèches en contre et dispose de joueurs d'un assez bon niveau technique pour poser des problèmes à ces gones, qui restent malgré tout sur courant alternatif.


Au vu des styles des deux équipes, la rencontre pourrait être spectaculaire. C'est en tout cas la tendance des quatre précédentes rencontres qui les ont opposées, avec... 25 buts en quatre matchs ! Et le DFCO, avec une victoire et un nul, n'est en général pas ridicule dans ces confrontations. L'essentiel sera de compter un but de plus demain soir, histoire de remonter dans le top 5. Et puis de pouvoir se délecter du visage effaré du président lyonnais.


Le groupe : Allain, Rúnarsson - Aguerd, Alphonse, Ciman, Haddadi, Lautoa, Rosier, Yambéré - Abeid, Amalfitano, Gourcuff, Loiodice, Sliti - Jeannot, Keita, Saïd, Tavares


Le onze du Dijon Show : Rúnarsson - Rosier, Yambéré, Lautoa, Haddadi - Loiodice, Abeid, Amalfitano - Jeannot, Tavares, Sliti (4-3-3)


L'adversaire : l'OL emmené par le génie du véritable Pep

À écouter les médias, Bruno "Pep" Genesio serait devenu un pur génie tactique en l'espace d'une semaine. En plus il est gentil et il est Français. Mais on sait que l'Olympique Lyonnais a une certaine tendance à se relâcher rapidement, et à parfois faire preuve d'une grande suffisance. En particulier contre des équipes très abordables sur le papier, comme la nôtre. Il faut dire aussi que l'effectif lyonnais reste très jeune et relativement inexpérimenté. Semaine à trois matchs oblige, Lyon pourrait procéder à un petit turn-over, avec peut-être des titularisations pour Rafael, Morel, Tousart, Dembele ou/et Terrier par rapport au match face à l'OM. Il leur faudra également composer sans le capitaine Nabil Fékir, leader technique et élément indispensable.


Croire que l'OL va forcément nous démolir parce qu'ils ont disposé de Manchester City et de Marseille, et qu'à l'inverse nous sommes dans une passe plutôt compliquée, serait à mon sens une erreur. Le contexte est bien différent pour les deux équipes. Si l'OL a gagné en sérieux dans la préparation de ce type de rencontre, et décide de jouer à fond, il est clair toutefois que nos chances de décrocher un résultat seront compliquées.


Le dernier onze de départ : Lopes - Dubois, Marcelo, Denayer, Mendy - Ndombele, Diop - Traoré, Fékir, Aouar - Memphis (4-2-3-1)

Ferland Mendy, Nabil Fékir et Maxwell Cornet seront indisponibles (blessés) pour ce match.


Le joueur à suivre : Bertrand Traoré : les talents sont nombreux dans l'armada lyonnaise. Parmi celle-ci, Bertrand Traoré sera assurément un joueur à surveiller de près. Sur le banc face à Manchester City, le Burkinabé a retrouvé une place de titulaire contre l'OM, et avec succès puisqu'il a inscrit 2 buts, provoqué un pénalty mais aussi un carton rouge adverse. Virevoltant et technique, même si son jeu paraît parfois stéréotypé, il est capable de faire bon nombre de différences. La saison dernière, à Gaston-Gérard, il avait plutôt fait mal au DFCO.


Bilan des confrontations en Ligue 1 : il s'agira de la septième confrontation entre ces deux équipes. Lors de sa première saison en Ligue 1, le DFCO s'était incliné lors des deux matchs. Depuis sa remontée, la donne est différente. Les Rouges avaient lancé leur saison 2016/2017 en venant justement à bout de l'OL (4-2). La saison dernière, ils étaient aussi allés décrocher un match nul au Groupama Stadium (3-3). Les deux autres rencontres se sont soldées par des défaites (4-2 et 2-5) avec quelques faits de jeu restés en travers de la gorge côté dijonnais. De quoi promettre un nouveau duel explosif !


Notre pronostic : Dijon FCO 5-3 Olympique Lyonnais (Buteurs dijonnais : Tavares, Sliti, Loiodice, Abeid, Keita)

© Le Dijon Show, 2020

Le Dijon Show
  • Facebook Le Dijon Show
  • Twitter Le Dijon Show
  • Instagram Le Dijon Show
  • Twitch Le Dijon Show TV
  • Youtube Le Dijon Show
Le Dijon Show Féminin
  • Twitter Le Dijon Show Féminin
  • Instagram Le Dijon Show Féminin
  • Youtube Le Dijon Show Féminin