• IlPdg

Amiens - DFCO : En Picardie pour se relancer

Se remettre la tête à l'endroit. Tel est l'objectif de ce déplacement en Picardie, après un enchaînement de contre-performances, et de prestations décevantes dans le jeu. Pour l'occasion, il pourrait bien y avoir du changement.

Match Amiens - DFCO

Le contexte : retrouver des certitudes

Au-delà du résultat, l'essentiel de ce déplacement sera surtout de retrouver de l'allant offensif aussi bien qu'une solidité défensive, volée en éclat lors des deux derniers matchs. Perdre en produisant du jeu et en se procurant des occasions ne serait pas forcément moins rassurant que le match nul sans saveur ramené de Reims il y a deux semaines, mais évidemment, chez une équipe jouant le maintien, il faut avoir l'ambition de prendre des points.


Wesley Lautoa

Après des essais peu concluants dans un dispositif à trois défenseurs centraux, Olivier Dall'Oglio devrait vraisemblablement opter pour un schéma tactique plus classique cette fois-ci. Un 4-3-3 semble être l'option la plus probable. Souvent testé lors des matchs amicaux, ce dispositif n'a pourtant encore jamais vraiment été utilisé cette saison en championnat. Reste à savoir qui officiera en défense centrale. Yambéré - Lautoa - un duo plutôt satisfaisant lors des premiers matchs - ou Yambéré - Ciman semblent être les tandems les plus crédibles. Sur le papier, le milieu Amalfitano - Loiodice - Abeid (en étant mis dans de meilleures conditions que face à Lyon) est très intéressant, pouvant allier impact, technique et créativité. Offensivement, il va falloir composer avec diverses absences (Tavares, Sammaritano, et forcément, Kwon toujours). Revenu de blessure, Jeannot postule ainsi à une place de titulaire, tout comme Saïd.


L'un des deux risque toutefois de se retrouver relégué sur le côté droit. Jeannot, pour sa faculté à répéter les efforts défensifs, ou bien Saïd, permettant ainsi au premier de retrouver son poste de prédilection ? Il faut admettre que, pour l'un ou l'autre, ils ont rarement été très convaincants sur une aile. Dans tous les cas, il serait bien que notre secteur offensif soit moins dépendant de la forme de Sliti, quelle que soit la place de ce dernier sur le terrain, comme c'est le cas depuis le début de saison...


Le groupe : Allain, Rúnarsson - Alphonse, Ciman, Haddadi, Lautoa, Rosier, Yambéré - Abeid, Amalfitano, Balmont, Gourcuff, Loiodice, Marié - Jeannot, Keita, Saïd, Sliti.


Le onze du Dijon Show : Rúnarsson - Alphonse, Yambéré, Lautoa, Haddadi - Loiodice, Abeid, Amalfitano - Saïd, Jeannot, Sliti (4-3-3)