• Gus21

Bordeaux - DFCO : s'éloigner de la zone rouge

Pour la première d'Antoine Kombouaré sur le banc, le DFCO a pris un bon point contre Montpellier mais a surtout montré de belles promesses dans le jeu. Face à des Girondins qu'ils n'ont jamais battu à domicile, les Rouges devront confirmer ces bonnes dispositions pour ramener un maximum de points et laisser loin derrière les deux derniers du classement.

Le contexte : confirmer les bonnes impressions

Enfin du jeu ! Voilà le ouf de soulagement poussé par tous les supporters dijonnais dimanche soir après la belle prestation de leur équipe face à Montpellier, alors 4e du championnat. Oui, tout n'a pas été parfait, et non la défense n'a pas été spécialement rassurante, mais avec un Tavares des grands soirs, un Allain impeccable et une bonne dose de créativité au milieu de terrain, les Rouges s'en sont très bien sortis et ont montré un beau visage à Gaston Gérard, pour la première d'Antoine Kombouaré sur le banc de touche. Sûrement dû au triangle Amalfitano-Abeid-Marié au milieu, inédit cette saison mais qui se sera montré très complémentaire, avec un Jordan Marié chaud bouillant (lui qui n'avait été titularisé que 4 fois par Olivier Dall'Oglio en Ligue 1 cette saison). Oui, on pourrait tout de même pointer du doigt une défense beaucoup trop approximative, et laxiste sur le seul but des visiteurs. Mais quel pied d'avoir enfin pu revoir un vrai match de foot à Dijon !


Ces bonnes dispositions, que ce soit dans la qualité du jeu offensif aperçue par moment ou dans la solidarité et l'implication collective, il faudra les confirmer dès ce soir en terres girondines. Depuis son carton à Nice 0-4 fin août, le DFCO n'a plus gagné à l'extérieur. Conserver les mêmes qualités démontrées face à Montpellier tout en cherchant une plus grande solidité défensive paraît le cocktail parfait pour aller prendre des points face à des Bordelais qui disposent d'armes offensives redoutables mais stagnent en championnat.


Pour ce déplacement en Gironde, l'équipe devrait rester relativement inchangée. Seul Enzo Loiodice quitte le groupe au profit de Jules Keita, afin d'ajouter une option offensive sur le banc. La stabilité est importante pour poursuivre dans la continuité du week-end passé. Avec plus de temps pour travailler avec leur nouveau staff, les joueurs et plus particulièrement ceux à vocation défensive ont peut-être pu assimiler les consignes et le système d'AK. Il sera d'ailleurs intéressant de voir avec quelle approche tactique ce match à l'extérieur sera abordé, quand sachant les soucis qu'Olivier Dall'Oglio a pu connaître hors de Côte-d'Or ces dernières saisons en Ligue 1. Quoi qu'il en soit, ce match s'annonce intéressant et constitue un gros enjeu après les lourdes défaites de Monaco et Guingamp, mais aussi celle d'Amiens dans le derby du Nord : le DFCO peut s'extirper de la place de barragiste et prendre un petit bol d'air en s'éloignant des deux pires équipes du championnat. -par @No_Vak


Le groupe : Allain, Runarsson – Chafik, Haddadi, Lautoa, Yambéré, Coulibaly, Alphonse, Bouka-Moutou – Marié, Amalfitano, Abeid, Balmont, Sliti - Kwon, Saïd, Keita, Tavares


Le onze du Dijon Show : Allain - Chafik, Yambere, Lautoa, Bouka-Moutou - Amalfitano, Abeid, Marié - Kwon, Tavares, Saïd (4-3-3)


Le onze des internautes : Allain – Chafik, Yambéré, Lautoa, Haddadi – Amalfitano, Abeid – Sliti, Saïd, Kwon – Tavares (4-2-3-1)


Compo probable L’Équipe : Allain - Chafik, Yambere, Lautoa, Haddadi - Kwon, Amalfitano, Marié, Abeid - Saïd, Tavares (4-4-2)


Compo probable Le Bien Public : Allain - Chafik, Yambere, Lautoa, Haddadi - Amalfitano, Abeid, Marié - Kwon, Tavares, Sliti (4-3-3)


L'adversaire : calme plat sur la Gironde

Des débuts compliqués en Ligue 1, une campagne européenne catastrophique, un mercato flou et le départ avec pertes et fracas de leur entraîneur Gustavo Poyet : le début de saison des Girondins avait ressemblé à un long cauchemar. Depuis la nomination d'Eric Bédouet comme entraîneur et le retour aux affaires de Ricardo, les choses se sont quelque peu améliorées. A tout le moins, l'ambiance bordelaise a gagné en sérénité.


Car au classement, les Girondins font du surplace. Ils sont actuellement 12e du championnat, place qu'ils occupaient déjà lors de 14e journée. Depuis près de 10 journées, les hommes d'Eric Bédouet naviguent ainsi entre la 10e et la 12e place, sans parvenir à s'extirper de ce ventre mou pour aller se mêler à la lutte pour l'Europe, objectif affiché des dirigeants en début de saison. Sur le papier pourtant, avec des joueurs comme Koundé et Pablo en défense et la triplette KKK (Kamano - Karamoh - Kalu) en attaque, l'effectif bordelais est loin d'être insignifiant. Mais la bonne carburation peine à arriver.


Les Dijonnais devront néanmoins se méfier. Les Girondins, qui ont emmagasiné de la confiance cette semaine en allant gagner 2-1 à Angers en match en retard, sont la 9e équipe à domicile et ne se sont inclinés que deux fois sur leurs terres. -par @Gus21DFCO


Compo probable L'Equipe : Costil - Palencia, Koundé, Jovanovic, Sabaly - Basic, Otavio, Plasil - Kalu, Briand, Karamoh (4-3-3)


Le joueur à suivre : François Kamano : ardemment désiré par l'AS Monaco et par les anglais de Watford qui ont transmis plusieurs offres, l'ancien bastiais avait été écarté du groupe pour le déplacement à Angers. Mais Eric Bédouet n'a pas souhaité se passer de lui une fois encore et on le comprend. Avec 11 buts et 2 passes décisives toutes compétitions confondues, le guinéen réalise un très bon début de saison. Joueur rapide et explosif, il est capable de jouer sur tous les fronts de l'attaque. Son association avec d'autres joueurs disposant de qualités similaires, comme Kalu et Karamoh, le rend encore plus dangereux. L'arrière-garde dijonnaise devra être particulièrement attentive à ne pas lui laisser le moindre espace.


Bilan des confrontations en Ligue 1 : Au vu des dernières saisons, Bordeaux n'a rien d'une forteresse imprenable et pourtant jamais le DFCO ne s'y est imposé, que ce soit à Chaban-Delmas ou au Matmut Atlantique (2 défaites, 1 match nul en Ligue 1 et une 1 défaite en Coupe de France). On se rappelle notamment du match de 2016, où le DFCO menait 2-1 jusqu'à la 88e minute avant de s'incliner finalement 3-2, sur un doublé d'un certain... François Kamano.


Notre prono : Girondins de Bordeaux 2 - 2 Dijon FCO

402 vues1 commentaire

© Le Dijon Show, 2020

Le Dijon Show
  • Facebook Le Dijon Show
  • Twitter Le Dijon Show
  • Instagram Le Dijon Show
  • Twitch Le Dijon Show TV
  • Youtube Le Dijon Show
Le Dijon Show Féminin
  • Twitter Le Dijon Show Féminin
  • Instagram Le Dijon Show Féminin
  • Youtube Le Dijon Show Féminin