• No_Vak

[CDF] DFCO 0-1 Lille : Échec amer

Pour changer, la dernière rencontre du Dijon FCO a porté avec elle son lot de déceptions. Au-delà de la défaite anecdotique, un but gag et un groupe sans folie ont dégradé le peu d’intérêt que nous avions déjà pour ce match du mercredi soir.

Capitaine, Chafik a bien répondu aux attentes placées sur lui. Malheureusement, il était l'un des seuls...

LE MATCH

Les joueurs convoqués par le staff dijonnais pour notre entrée en lice en Coupe de France sont les mêmes que ceux utilisés en Ligue 1, à quelques exceptions près : Kamara est pour la première fois sur le banc depuis son arrivée en prêt de Fulham, et les latéraux Ngouyamsa et Chala le rejoignent, une fois n’est pas coutume.


Anibal Chala est justement aligné d’entrée de jeu, une première depuis de nombreux mois. La charnière Panzo-Lautoa est inédite, tandis que Chafik (qui porte le brassard pour la première fois) et Dobre occupent le couloir droit. Et en termes d’innovations… c’est à peu près tout. Nous aurions pu nous attendre à voir, ne serait-ce que sur la touche, des joueurs tels que Wilitty Younoussa, joueur professionnel très intéressant cet été au même titre qu’Amir Arli, qui lui attend toujours un contrat pro. Peut-être même Younes El Himdi, dont on nous dit le plus grand bien. Mais c’est sans grande excitation que la partie débute.


Le 4-2-3-1 annoncé se mue finalement en un 4-3-3 dans la pratique, Bersant Celina redescendant très bas pour toucher le ballon et jouer vers l’avant. Mais nous savons mieux que quiconque qu’une rencontre contre le LOSC est toujours compliquée : leader du championnat de France, la formation de Christophe Galtier domine les débats sans tarder et Camara, 19 ans, s’illustre pour ses grands débuts avec une frappe dans les 2 premières minutes. Les visiteurs mettent la pression dès le départ, et il faut attendre le quart d’heure de jeu pour voir une demi-occasion dijonnaise, après une tentative de Weah bloquée par Allagbé.


Un coup-franc provoqué et frappé par Celina finit en sortie de but après une tête dans la surface, Mike Maignan relance très vite sur Pied. Grand bien lui en a pris, puisque le long ballon de l’arrière droit sur Camara prend toute la défense dijonnaise de cours : Lautoa couvre le hors-jeu, et Panzo est trop lent pour le rattraper. Le gardien dijonnais sort maladroitement et se retrouve hors de sa surface, timing idéal pour le jeune guinéen qui passe le ballon astucieusement entre ses jambes (0-1, 16e). Dijon est déjà mené, et n’ayant pas marqué une seule fois lors des deux confrontations en championnat contre le club du Nord, on se demande d’où le salut pourrait bien arriver...

Même M. Delajod incitait Chouiar a rentrer sur son pied droit, sans succès...

Côté gauche, Chala et Chouiar s’affairent le long de la ligne (25e, 38e) mais il manque toujours quelque chose pour que leur centre soit suffisamment dangereux. Lille est en place, et Dijon manque de se faire surprendre à nouveau sur des ballons en profondeur, Lautoa intervient in extremis.

En sous régime

A la pause, le score de 0-1 est assez logique car Dijon ne s’est toujours pas offert la moindre tentative digne d’intérêt. Certains mouvements initiés par Celina et Chouiar sont remarquables, mais ne vont pas au bout. Il va falloir du changement après le break pour espérer quoi que ce soit de cette rencontre…


Et finalement : rebelote. Si l’on croit à un sursaut d’orgueil côté dijonnais pendant les 5 premières minutes après la reprise, notre joie n’est que de courte durée. En effet, les Dogues sont acculés pendant cette petite période devant leur but, des centres dangereux sont écartés de justesse. Suite à un joli mouvement collectif venant de la droite grâce à Chafik notamment, Konaté se retrouve en position de frapper ou de servir un coéquipier dans la surface : il choisit la première option mais glisse et voit son tir contré, sans mettre le gardien en danger.


C’est finalement à la 56e que Weah va de nouveau s’offrir un face à face, bien géré cette fois par Saturnin Allagbé. Soumaré avait offert un délice de passe pour l’attaquant libérien. Une fois l’heure de jeu écoulée, Linarès prend enfin la décision de changer d’approche : Konaté, Chouiar et Celina quittent la pelouse (pour les préserver avant le «choc» contre Nîmes ?) et sont remplacés par Kamara pour sa grande première, Dina-Ébimbé et Sammaritano, poste pour poste.

Aboubakar Kamara, futur titulaire en pointe de notre attaque ?

Mais concrètement, le bouleversement attendu n’est pas à la hauteur. Aboubakar Kamara montre quelques belles promesses dans son jeu dos au but mais n’est pas suffisamment exploité, et c’est Weah qui se procure une autre occasion, sur un corner de Bradaric (79e). Il faut attendre les 90e et 90e+3 pour voir Dijon tenter sa chance à nouveau, d’abord via Dina-Ébimbé de la tête, puis Dobre qui manque le cadre dans la surface.


Dobre a manqué l'occasion de nous envoyer en prolongations.

C’est la première fois que le milieu roumain dispute un match dans son intégralité pour Dijon. Bien maigre consolation pour lui considérant l'élimination de son équipe sans panache, sans témérité, sans gloire, face à un Lille OSC pourtant en sous-régime.





LES NOTES

L’Homme du match : Chafik (6)

Le capitanat lui va si bien. Initiateur de toutes les offensives rouges à droite, il ne panique jamais sous la pression. Fouad nous a aussi gratifié de quelques interventions de classe dans la surface. De quoi le faire réintégrer durablement le XI, non ?


Allagbé (3.3) : une énorme boulette sur sa sortie qui ouvre le but à Camara, il a néanmoins limité la casse. Racioppi n’a pas trop de soucis à se faire...


Lautoa (4.3) : correct, sans plus. Il a occupé l’axe droit de la défense, pour la première fois depuis longtemps, et sans son erreur de placement menant au but, il aurait mérité une meilleure note.


Panzo (4.3) : rien de sensationnel à voir ici. Il peut être une option pour concurrencer Ngonda au poste de latéral gauche, mais Coulibaly apporte un peu plus de garanties en ce moment. En revanche, nous devrions le voir ce week-end, pour remplacer le suspendu.


Chala (5) : pour un premier match officiel depuis longtemps, Anibal a bien tenu son rang ! Certes, il est aussi aux abonnés absents quand Camara s’échappe, mais ses accélérations et ses velléités offensives sont bienvenues. Encore une option pour combler le trou à gauche de la défense.


Diop (3) : un 3/10 lui fait augmenter sa moyenne sur la saison. Ai-je besoin d’en dire plus ?


Marié (4.5) : a fait preuve d’intelligence dans certains choix, plus à l’aise techniquement que d’autres soirs… Bon match ? Non, mais il n’a certainement pas fait pire que celui-dont-on-ne-prononce-pas-le-nom.


Chouiar (5.8) : mais qui voilà, pointant le bout de son nez ? Mounir, depuis quelques rencontres, nous a montré à nouveau ce que c’est que du Football. Malheureusement pour lui, le mercato est terminé. Malheureusement pour nous, il était trop souvent éloigné du cœur du jeu ce soir pour être décisif. Remplacé par Dina-Ébimbé (65e), qui s’illustre toujours par au moins une tentative. Mais il y a encore beaucoup de travail, Éric !


Celina (5) : on a vu de la combativité de la part du kosovar, et quelques bribes qui nous ont fait espérer mieux... Mais il n'a pas su autant tirer l'équipe vers le haut, si l'on compare à ce que l'on l'a déjà vu faire ! Remplacé par Sammaritano (65e), qui se bat comme un beau diable pour prouver qu'il a sa place dans cette formation. Et franchement, qui peut lui donner tort ?


Dobre (3.8) : ne me faîtes pas dire que les gens de l’Est se ressemblent, mais l’Alex Dobre de ce soir était (comme souvent) aussi motivé et actif que Celina. Le talent en moins 😬.


Konaté (2.8) : Invisible et souvent mal placé, il a couru dans le vide la plupart du temps (pas trop aidé dans son pressing sans conviction). Fait capoter sa seule occasion digne de ce nom. Ce n'est pas de l’acharnement, on vous promet ! Remplacé par Kamara (65e), qui a montré des choses intéressantes pour la fin du championnat, mais son entrée reste accessoire.


MOYENNE : 4.3

343 vues3 commentaires

Posts récents

Voir tout

© Le Dijon Show, 2021

Le Dijon Show
  • Facebook Le Dijon Show
  • Twitter Le Dijon Show
  • Instagram Le Dijon Show
  • Twitch Le Dijon Show TV
  • Youtube Le Dijon Show
Le Dijon Show Féminin
  • Twitter Le Dijon Show Féminin
  • Instagram Le Dijon Show Féminin
  • Youtube Le Dijon Show Féminin