top of page
  • IlPdg

[DEBRIEF] D2F, Septembre 2017

Le premier mois de compétition s’est achevé en D2 Féminine avec à la clef, 3 victoires et 1 match nul pour le DFCO. Un début de saison plutôt positif pour les Dijonnaises qui semblent monter en puissance !

Une équipe qui s’affirme

Après cette entame de championnat, le bilan comptable est presque parfait pour le DFCO qui comptabilise 10 points pris sur 12 possibles. Les matchs nous ont toutefois montrés des scénarios à chaque fois bien différents.

À Nîmes tout d’abord, une domination sans partage des Dijonnaises qui mènent 3-0 (grâce à des réalisations de Laura Bouillot, Pauline Cousin et Pauline Desbourdieux) jusqu’au dernier quart d’heure où, la fatigue se faisant sans doute sentir, elles encaissent deux buts pour terminer sur le score de 3-2. Ce qui ne reflète pas forcément la physionomie du match tant le DFCO s’était procuré des occasions. Si ce scénario pouvait laisser croire que l’équipe était friable, les deux matchs suivants prouvent le contraire. Contre l’ESAP Metz, les Dijonnaises réussissent à l’emporter 1-0 dans les dernières minutes sur un coup-franc improbable de Tatiana Solanet, tandis qu’elles sont revenues deux fois au score contre Yzeure pour accrocher un nul 2-2 (buts de Pauline Cousin et Laura Bouillot).


Une force mentale que l’on avait déjà vue en fin de saison dernière et qui fera sans doute de nouveau partie des vertus dijonnaises cette saison, une impression corroborée par l’attaquante Marina Josserand : “Le début de saison commence plutôt bien pour nous. Nous réussissons à nous créer beaucoup d'occasions, physiquement l'équipe est présente, et le mental fait beaucoup, comme au vu du match contre Yzeure où nous étions menées à deux reprises. L'équipe commence à trouver de plus en plus d'automatismes.”