• IlPdg

DFCO 0-0 OL, une défense héroïque pour un exploit historique

Un match nul célébré comme une victoire. Car, si personne ne s'y attendait, le DFCO a bel et bien déjoué tous les pronostics afin de tenir en échec les quadruple championnes d'Europe en titre, habituées à tout écraser sur leur passage. Un authentique exploit réalisé grâce à une défense imprenable, et une jeunesse qui a marqué des points.

Coline Stephen, Amanda Chaney et Léna Goetsch, toutes trois âgées de 19 ans et néophytes en D1, ont livré une partie extraordinaire

Une performance historique

Ce dimanche, les intentions de jeu dijonnaises ont clairement été sacrifiées au profit d'une solidité défensive à toute épreuve. Bien que le DFCO nous a déjà montré sa capacité à développer du jeu face aux grosses écuries (contre le PSG, Montpellier, ou même l'OL la saison passée), il n'en reste pas moins qu'il finissait toujours par craquer et repartir bredouille. Ainsi, depuis son accession en D1, le club dijonnais n'avait toujours pas pris le moindre point face à une équipe du top 5... jusqu'à ce week-end qui restera dans les mémoires.


Pour mesurer l'exploit bourguignon, il faut remonter à mai 2018 et 28 matchs en arrière pour trouver un match de D1 dans lequel Lyon n'a pas trouvé le chemin des filets, face au PSG (0-0). Plus incroyable, en-dehors des mastodontes PSG et MHSC, la dernière formation à ne pas avoir encaissé de but contre l'armada lyonnaise est Juvisy... en mars 2009 ! Si d'autres équipes ont déjà réussi à accrocher l'OL, notamment Fleury en fin de saison dernière (1-1), cela situe tout de même la performance presque sans précédent des Dijonnaises.


Des jeunes au niveau et une tactique payante

Cette solidité défensive a été possible évidemment grâce à la discipline tactique sans faille des joueuses, qui ont aussi affiché une solidarité et une abnégation de tous les instants. Dans les cages, Emmeline Mainguy, encore une fois excellente, a réalisé quelques parades décisives (dont une salvatrice à la 81e, face à Shanice van den Sanden, en étant masquée) mais surtout a rassuré son équipe maintes et maintes fois avec de nombreuses sorties aériennes bien venues. Devant elle, Dijon présentait une défense inédite et amputée par plusieurs absences (Alexia Trevisan et Pauline Dechilly blessées, Ophélie Cuynet suspendue et Marie-Aurelle Awona revenant tout juste de blessure).


Pour sa toute première titularisation en D1, la jeune Amanda Chaney (19 ans) a impressionné, ne se cachant pas dans les duels et se montrant très propre dans ses interventions. Son contre sur Ada Hegerberg en début de partie a notamment évité au match de prendre une autre tournure. Autour d'elle, Léna Goetsch, Océane Daniel et Noémie Carage ont aussi livré un match plein. Au milieu de terrain, l'accumulation de joueuses a souvent permis de gêner le développement du jeu lyonnais, à défaut d'être en mesure de se projeter vers l'avant. Ce n'était probablement pas le but de ce 4-5-1 très compact concocté par Yannick Chandioux, le DFCO ne s'étant que très rarement introduit dans le camp lyonnais, malgré un peu de mieux en seconde période.


Le DFCO peut regarder devant

L'impact et l'activité des milieux ont été déterminants, à l'image de la grosse seconde période de Tatiana Solanet, et des présences défensives de Solène Barbance ou encore Coline Stephen, qui connaissait elle sa deuxième titularisation seulement. L'entrée de Léa Declercq dans les vingt dernières minutes s'est aussi avérée positive, avec des ballons récupérés et des fautes obtenues qui ont permis de respirer à des moments importants. Devant, si Laura Bouillot puis Carol Rodrigues étaient bien esseulées, elles n'ont elles non plus pas rechignées sur les tâches défensives.


Si sur le plan comptable, ce n'est qu'un point de pris, ce match risque en revanche de beaucoup compter dans les têtes. Un exploit de ce type a de quoi donner de la confiance à un groupe qui semble déjà bien soudé. Peu aidé par son calendrier difficile pour entamer la saison, le DFCO quitte malgré tout la dernière place avec ce point inespéré, et s'apprête maintenant à débuter une série de matchs - sur le papier - plus abordables. Il reste à lancer définitivement la saison, en allant chercher une première victoire à Soyaux qui ferait énormément de bien.


-> Découvrez notre galerie photos du match !

184 vues1 commentaire

© Le Dijon Show, 2020

Le Dijon Show
  • Facebook Le Dijon Show
  • Twitter Le Dijon Show
  • Instagram Le Dijon Show
  • Twitch Le Dijon Show TV
  • Youtube Le Dijon Show
Le Dijon Show Féminin
  • Twitter Le Dijon Show Féminin
  • Instagram Le Dijon Show Féminin
  • Youtube Le Dijon Show Féminin