• IlPdg

DFCO 0-5 Paris FC : Le DFCO se prend une claque

Lourdement défait par le Paris FC, le DFCO est dans le dur, avec cinq matchs de suite sans victoire. L'équipe a les qualités pour rebondir et élever son niveau de jeu trop fluctuant ces derniers temps, mais une réaction est attendue rapidement afin d'éviter de se retrouver dans une position délicate.

=> RETROUVEZ NOTRE GALERIE PHOTOS DU MATCH ICI !

Ce samedi, le DFCO a été mis au tapis par le Paris FC

Le résumé

Un score sévère à la pause

Suite à la désillusion du match à Fleury, les Dijonnaises avaient sans doute à cœur de rebondir ce samedi face au Paris FC. Une très belle équipe de D1, mais qui restait sur un match nul contre Metz. Les intentions dijonnaises sont bonnes en début de partie. Dès la deuxième minute de jeu, le DFCO passe proche d'ouvrir le score mais la tête de Léa Declercq, sur un centre de Kenza Dali, passe à côté. Fatoumata Baldé, servie par Lindsey Thomas dans la surface, voit ensuite sa reprise contrée in-extremis devant les buts parisiens. Pas de réussite pour le DFCO... qui se fait punir en concédant un pénalty dommageable, transformé par Gaëtane Thiney.


Les Dijonnaises continuent d'essayer d'aller de l'avant, et se voient refuser un but de façon contestée, mais elles encaissent le break, cette fois sur corner. Malgré ce score un peu sévère à la mi-temps, le DFCO semble encore avoir un coup à jouer car il se crée des opportunités, et on passe vite d'un but à l'autre. Alignée cette fois en pointe - un poste qu'elle a déjà occupé par le passé - Léa Declercq réalise une prestation intéressante, notamment dans le jeu dos au but où elle pose des soucis à la défense de son ancien club. Pour sa première titularisation en D1, Laura Magnin-Feysot effectue également une partie honorable avec beaucoup de combativité.


Le DFCO finit par sombrer

Malheureusement, un troisième but visiteur - à nouveau sur corner - va doucher les espoirs dijonnais de revenir au score. La suite du match est alors peu intéressante, le PFC pouvant dérouler et se procurant la plupart des occasions. Le club francilien ajoute un quatrième but... encore sur corner ! L'un des domaines dans lequel le DFCO a clairement manqué d'agressivité ce samedi et le paye cash... Le cinquième but est finalement le seul inscrit dans le jeu. Lalia Storti aurait pu "sauver l'honneur" d'un coup-franc direct, mais celui-ci est repoussé par Camille Pecharman. Sur la dernière action, une lourde frappe parisienne frôle le montant droit d'Emmeline Mainguy, qui a été impuissante sur tous les buts malgré plusieurs parades.


En bref, un match laborieux pour le DFCO qui, après une entame plutôt de bonne facture, a sombré à cause de grosses défaillances défensives et tactiques, ainsi que d'un manque d'impact global. Plus en difficulté sur le plan offensif dernièrement, le DFCO avait pourtant montré beaucoup d'allant en début de saison. Une joueuse comme Allison Blais, qui était récemment auteure d'entrées en jeu intéressantes, pourrait apporter. Certaines jeunes aussi. Derrière, il est clair que les absences d'Agathe Maetz et Marie-Aurelle Awona, toutes deux toujours très solides, sont aussi à prendre en compte. Le DFCO doit composer avec une défense centrale assez instable depuis le début de saison, ce qui n'est pas évident pour développer des automatismes. Le tandem Trevisan - Cuynet est d'ailleurs le quatrième utilisé en neuf matchs (parmi ceux joués dans une défense à quatre). Quoiqu'il en soit, dans l'absolu, l'équipe doit vite passer à autre chose et rester soudée afin d'aller chercher un résultat le week-end prochain, chez une équipe de Metz en grande forme ces derniers temps.

190 vues

© Le Dijon Show, 2020

Le Dijon Show
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Icône social Instagram
  • Icône sociale YouTube
Le Dijon Show Féminin
  • Twitter Social Icon
  • Icône social Instagram
  • Icône sociale YouTube