DFCO 1-3 Bordeaux : quel altruisme !

Bis repetita. Par deux fois cette saison, Dijon a donné l'illusion à tous les suiveurs de la Ligue 1 que Bordeaux était une vraie équipe de foot.

Troquer sa 4L pour une Maserati : illustration.

On s'est encore bien embêté devant notre TV ce dimanche. Nous éviterons de vous infliger un résumé, vous avez simplement à savoir que nos joueurs sont si généreux qu'ils ont offert 2 buts à Hwang Ui-Jo et un autre à Nicolas de Préville.


Pas grand chose à se mettre sous la dent, en dehors d'une nouvelle prestation désastreuse en défense et un but de Moussa Konaté pour sauver l'honneur. Il revient à une longueur de Mama Baldé dans la lutte pour remporter le trophée de meilleur buteur dijonnais de la saison. Forcément, la seule victoire que l'on peut enregistrer en tant que joueur pour Dijon aujourd'hui, c'est uniquement quand nos adversaires sont eux aussi Dijonnais...


Le DFCO Circus a tout de même eu le droit à sa fanfare, grâce aux Lingon's Boys qui s'étaient postés aux abords du stade Gaston-Gérard. De quoi égayer ce triste après-midi.


PS : comme par hasard, c'était bien mieux après les entrées de Benzia et Celina, monsieur Linarès.


Dimanche prochain, juste avant la trêve internationale, Dijon recevra Reims. Avec peut-être encore l'espoir de remporter... non, on déconne. Pour votre plus grand bien, nous vous conseillons de faire autre chose de votre week-end. Voici notre top 5 des activités à faire pour oublier que la vie n'est qu'une suite d'épreuves plus douloureuses les unes que les autres quand on est supporter du DFCO :


1 - Une promenade en forêt en famille

Ces gens n'ont-ils pas l'air d'être heureux ? C'est parce qu'ils n'ont jamais entendu parler de la Liguain Uber Eats. Ou qu'ils ont déménagé de Dijon en 2018, juste à temps pour arrêter de suivre notre club.


2 - Un moment de craquage dans un défouloir

Avez-vous déjà entendu parler du concept de "rage rooms" ? Ces endroits conçus pour la destruction, où vous pouvez tout massacrer sans risquer de froisser qui que ce soit ? Vous pourrez enfin arrêter de casser vos propres lunettes, votre mug ou votre télé, c'est votre conjoint qui va être content.


3 - Regarder une série au lit

Il est enfin temps de vous remettre dans cette série que vous aviez arrêté de regarder il y a 8 ans, de découvrir un nouveau documentaire sur la pêche au gardon, ou mieux encore : mater Sunderland Til' I Die pour vous moquer d'un autre club, dont la lose dépasse tout ce que vous pouvez imaginer. Et oui, l'herbe n'est pas plus verte ailleurs.


4 - Ressortir de vieux albums photo

«Regarde, Timothée ! Ca, c'est quand Dijon a joué en Ligue 1 sous les ordres d'Olivier Dall'Oglio ! Oui, c'était 12 ans avant qu'il reçoive la légion d'honneur pour la Coupe du Monde qu'il a gagné avec la France.»


5 - Partir en week-end dans la Nièvre

Pas de réseau, pas de moyen de suivre les matchs, pas de roulade de Ngonda, pas de problème.



LES NOTES

L'homme du match : Assalé (4.1)

Le seul titulaire qui en avait quelque chose à faire aujourd'hui. Bah ouais, sur un CV ça la fout mal de descendre en Ligue 2 avec un total de point historiquement bas. Mais ça, il faudrait que ses coéquipiers s'en rendent compte aussi, pour leur propre bien.


On ne développera pas davantage sur la prestation de nos joueurs, j'ai rendez-vous pour mon cours de yoga. Si vous êtes tout de même curieux, référez-vous au débrief de la semaine dernière. Ou de la précédente. Ou à celui d'avant encore...


Cliquez-ici si vous n'arrivez pas à voir le sondage sur votre smartphone

614 vues3 commentaires

Posts récents

Voir tout

© Le Dijon Show, 2021

Le Dijon Show
  • Facebook Le Dijon Show
  • Twitter Le Dijon Show
  • Instagram Le Dijon Show
  • Twitch Le Dijon Show TV
  • Youtube Le Dijon Show
Le Dijon Show Féminin
  • Twitter Le Dijon Show Féminin
  • Instagram Le Dijon Show Féminin
  • Youtube Le Dijon Show Féminin