• IlPdg

DFCO - Guingamp : le match de la peur

Mis à jour : 5 déc. 2018

Après une prestation honteuse à Toulouse, et surtout une incroyable série de douze matchs sans victoire en championnat, le DFCO se doit de retrouver la gagne ce mercredi soir. Face à Guingamp, lanterne rouge, cette rencontre a tout du match de la peur pour les deux formations.

Le contexte : il faut les bouffer tout cru

Trêve de plaisanteries, il est temps de se réveiller et de retrouver des certitudes. Enfin, plutôt d'en trouver tout court. Parce qu'après quinze journées, on en a quasiment pas, et ça c'est un réel problème. On ne sait même pas quelle est notre équipe-type, et le fond de jeu demeure à peu près inexistant... Bon, depuis deux journées on a peut-être enfin trouvé notre charnière centrale, c'est un début.


Semaine à trois matchs oblige, quelques changements à prévoir ? Avec le groupe de 20 joueurs annoncé, difficile à dire. Peut-être que Sammaritano retrouvera une place de titulaire cette fois. Accompagnée d'un vrai replacement d'Amalfitano au milieu. Mais d'autres joueurs pourraient aussi avoir une chance à saisir, comme Marié, Chafik ou Alphonse, qui sont des joueurs dotés d'un bon état d'esprit et pouvant apporter de la concurrence. Le spartiate Balmont est également de retour au milieu. Devant, le secteur offensif reste bien trop dépendant de Sliti, certes très bon, mais qui ne peut pas tout faire tout seul. Les autres autour de lui doivent se réveiller. Malgré les mauvais résultats du DFCO, notre chance est que les autres équipes du bas de tableau n'avancent guère plus jusqu'à maintenant... Ne pas être décroché en faisant une telle série de contre-performances, c'est totalement inespéré mais tant mieux pour nous.


L'équipe doit reprendre confiance en ses capacités pour engranger un maximum de points avant la trêve hivernale. Parce qu'avec toutes ces conneries, on en finit par oublier l'objectif d'Europa League. Alors on sort nos grosses balls et on écrase tout sur notre passage. Guingamp, Rennes, PSG, machin-chouette, m'en bat les couilles comme dirait ce bon vieux Claude.


Le groupe : Runarsson, Allain – Aguerd, Alphonse, Ciman, Chafik, Haddadi, Rosier, Yambéré – Abeid, Amalfitano, Balmont, Lautoa, Sammaritano, Sliti, Marié – Tavares, Saïd, Jeannot, Doumbouya.


Le onze du Dijon Show : Runarsson – Chafik, Yambéré, Aguerd, Rosier - Abeid, Amalfitano – Sammaritano, Saïd, Sliti - Jeannot (4-2-3-1).


Compo probable L'Équipe : Runarsson - Chafik, Yambéré, Aguerd, Haddadi - Abeid, Lautoa, Amalfitano - Saïd, Tavares, Sliti (4-3-3).


Compo probable Le Bien Public : Runarsson - Rosier, Yambéré, Aguerd, Haddadi - Abeid, Lautoa, Balmont - Amalfitano, Tavares, Sliti (4-3-3).


L'adversaire : Gwengamp, tout fout le camp

Avec seulement huit petits points en quinze matchs, les pensionnaires de Roudourou font un début de saison des plus pourris. Et assez inattendu, pour une équipe qui nous a habitué à bien mieux, avec une capacité à faire de jolis coups chaque saison. D'autant que sur le papier, ce n'est pas si dégueulasse que ça. Pour réagir, le club breton a remercié son golfeur du dimanche et rappelé Gourvennec en héros, lui qui avait emmené les Guingampais en Europa League après avoir remporté la Coupe de France il y a quelques années. Pour son déplacement dans l'enfer de Gaston-Gérard, En Avant sera privé du Mandzukic de Compiègne, Nolan Roux. Mais aussi de Lucas Deaux, pour lequel je n'ai pas trouvé de surnom.


Ce match ressemble presque à celui de la dernière chance - même si on reste relativement tôt dans la saison - pour les Costarmoricains s'ils veulent s'extirper de leur dangereuse situation. Ils sont 20èmes, on est 18ème, on ne va pas vous faire un dessin, l'équipe qui est défaite ce mercredi soir risque de perdre plus qu'un match, tandis qu'un partage des points n'arrangerait vraiment personne dans l'absolu.


Le dernier onze de départ : Johnsson - Eboa Eboa, Kerbrat, Sorbon, Rebocho - Blas, Didot - Coco, Rodelin, Ngbakoto - Thuram (4-2-3-1).


Le joueur à suivre : Nicolas Benezet : En plus d'amuser la galerie sur Twitter, Nicolas Benezet est aussi un très élégant joueur de foot. Un bon petit numéro 10 qui apporte de la technique à son équipe, même s'il est quelque peu irrégulier. Sa précision de passe alliée à sa vision du jeu constituent de véritables atouts pour son équipe. Il représentera donc probablement l'un des dangers à surveiller pour le DFCO.


Bilan des confrontations en Ligue 1 : Il y a deux ans, le DFCO avait concédé un match nul 3-3 alors qu'il menait 3-1 à un quart d'heure de la fin. Un scénario que l'on préférerait éviter de revivre, surtout au vu des circonstances actuelles. La belle victoire 3-1 de la saison passée, avec notamment des buts de Magic Yambi et Sliti, a laissé un souvenir plus agréable. Pour ce qui est des deux matchs à l'extérieur, je ne m'en souviens plus bizarrement. De quoi on parlait, déjà ?


Notre prono : Dijon FCO 0-3 En Avant de Guingamp (parce que de toute façon quand on pronostique une victoire on ne gagne jamais)

© Le Dijon Show, 2020

Le Dijon Show
  • Facebook Le Dijon Show
  • Twitter Le Dijon Show
  • Instagram Le Dijon Show
  • Twitch Le Dijon Show TV
  • Youtube Le Dijon Show
Le Dijon Show Féminin
  • Twitter Le Dijon Show Féminin
  • Instagram Le Dijon Show Féminin
  • Youtube Le Dijon Show Féminin