• Gus21

DFCO - Marseille : garder la forteresse

Après un match en terres angevines qui restera dans les anales des plus belles purges de l'histoire, le DFCO retrouve Gaston Gérard avec un double objectif : poursuivre son redressement en championnat et prolonger sa série d'invincibilité à domicile. Face à un OM bien peu reluisant, il y a un vrai coup à jouer.

Le contexte : intraitables à domicile

C'est sans doute une statistique que bien peu ont en tête, au regard des déboires d'un DFCO qui peine à s'éloigner de la zone rouge. Et pourtant, en championnat, les Rouges restent sur une série de quatre matchs sans défaite à domicile (2 victoires, 2 nuls) et n'ont plus perdu sur leurs terres depuis le 3 novembre (défaite 0-4 face à Nîmes). Il y a certes eu une défaite à Gaston Gérard face à Bordeaux en Coupe de la Ligue, histoire de brouiller un peu les cartes, néanmoins le fait est là. Et c'est une bonne nouvelle autant qu'un point de départ. La saison passée, le DFCO doit bien sûr sa belle 11e place à son attaque de feu mais aussi à sa grande solidité sur sa pelouse, l'amenant à terminer 5e meilleure équipe à domicile. Dans le contexte compliqué de cette saison, retrouver de la confiance à Gaston Gérard et y engranger les points paraît indispensable pour espérer se sauver le plus rapidement possible.


Si l'adversaire de cette 24e journée s'annonce prenable malgré une nette supériorité sur le papier, les Dijonnais devront afficher un tout autre visage que face à Angers pour espérer empocher la victoire. En défense notamment, il faudra à tout prix éviter de reproduire des erreurs aussi grossières que celle qui a amené le but de Stéphane Bahoken. Il faudra aussi renouer avec les belles intentions de jeu retrouvées progressivement face à Montpellier, Bordeaux et Monaco, mais totalement oubliées face au SCO. Cette équipe conserve, saison après saison, une incroyable capacité à faire déjouer le DFCO, aussi peut-on légitimement espérer que ce n'était là qu'un aparté sans conséquence.


Alors qu'il commence peu à peu à mieux appréhender l'ensemble de son effectif, Antoine Kombouaré va avoir quelques choix forts à faire. Si des garçons comme Bobby Allain, Fouad Chafik, Cédric Yambéré et Oussama Haddadi ont de fortes chances d'être alignés, pour le reste, les jeux sont très ouverts. Excellents face à Croix en Coupe de France, Nayef Aguerd et Enzo Loiodice, et même Florent Balmont, mériteraient d'avoir du temps de jeu en Ligue 1. Devant, les possibilités sont également nombreuses. Transparent face à Angers comme en Coupe de France, Chang-hoon Kwon peut avoir besoin de souffler alors qu'il manque encore de rythme. Incertain à cause d'un hématome au mollet, Naïm Sliti, bien que dans le groupe, pourrait ne pas figurer sur la feuille de match. A l'inverse, de nouveau buteur en Coupe de France, Wesley Saïd confirme son retour en forme et la nouvelle recrue, Sory Kaba, convaincant pour ses premières minutes sous le maillot dijonnais, pourrait connaître sa première titularisation. De quoi donner quelques nœuds au cerveau à Antoine Kombouaré... et à Rudy Garcia !

Le groupe : Allain, Runarsson– Alphonse, Chafik, Haddadi, Yambéré, Lautoa, Aguerd – Abeid, Amalfitano, Balmont, Marié, Loiodice, Kwon, Sliti – Tavares, Saïd, Keita, Kaba


Le onze du Dijon Show : Allain – Chafik, Yambéré, Aguerd, Haddadi - Abeid, Amalfitano, Loiodice – Sliti, Tavares, Saïd (4-3-3 ou 4-3-1-2)


Le onze des internautes : Allain – Chafik, Yambéré, Lautoa, Haddadi - Abeid, Amalfitano – Kwon, Saïd, Sliti - Tavares (4-2-3-1 ou 4-4-2)


Compo probable L'Equipe : Allain – Chafik, Yambéré, Lautoa, Haddadi - Abeid, Amalfitano, Marié – Kwon, Tavares, Saïd (4-3-3)


Compo probable Le Bien Public : Allain – Chafik, Yambéré, Lautoa, Haddadi - Abeid, Amalfitano, Marié – Kwon, Tavares, Saïd (4-3-3)


L'adversaire : l'OM, la crise comme art de vivre

Des volumes encyclopédiques reliés pleine peau ne suffiraient sans doute pas pour relater les intimes relations que l'Olympique de Marseille entretient avec la notion de "crise". La saison que traverse les olympiens en est à nouveau un brillant exemple. Entre un parcours européen catastrophique, un recrutement qui n'a rien à envier à celui du DFCO pour ce qui est d'être à côté de la plaque, un entraîneur contesté qui s'enlise dans les excuses rocambolesques et un podium qui s'éloigne, le fameux "Champions project" des dirigeants olympiens apparaît chaque jour un peu plus comme un sujet de plaisanterie. Et si la victoire obtenue mardi face à Bordeaux (match en retard de la 18e journée) a donné un répit à tous, rien n'est réglé tant la situation semble encore tendue, en interne comme avec les supporters.


Mais il faut toujours se méfier des fauves blessés, surtout lorsque le fauve en question affiche un effectif taillé, en partie, pour le haut de tableau. Thauvin, Payet (blessé pour ce match), Sanson, Balotelli, Kamara, Sakai... autant de noms qui augurent normalement d'un sacré défi à relever. Et si pour l'instant la mayonnaise ne prend pas, on connait la stupéfiante capacité de nos Dijonnais à relancer les équipes en difficulté. Méfiance donc !


Compo probable L'Equipe : Mandanda – Sakai, Kamara, Caleta-Car, Amavi - Thauvin, Lopez, Sanson, Ocampos - Germain, Balotelli (4-4-2)


Le joueur à suivre : Mario Balotelli : arrivé au mercato hivernal après une première partie de saison totalement ratée sous les couleurs de l'OGC Nice, avec qui il n'a pas marqué le moindre but, l'Italien arrive avec l'objectif de faire oublier les fiascos Mitroglou et Valère Germain. Buteur dès ses premières minutes avec l'OM face à Lille, il ne pouvait participer au match en retard disputé mardi et arrivera donc frais et dispo pour affronter le DFCO à Gaston Gérard. Un stade où il n'a pas de très bons souvenirs puisque l'année dernière, en plus de s'incliner avec Nice face aux Rouges, l'international italien avait affirmé avoir été victime de cris racistes (qui n'ont néanmoins jamais été prouvés). Espérons que cette fois, seule la défaite lui reste en travers de la gorge.


Bilan des confrontations : souvent serrées, les confrontations entre le DFCO et l'OM à Gaston Gérard n'ont malheureusement jamais tournées en faveur des Dijonnais puisqu'ils se sont inclinés 3 fois en 3 rencontres de Ligue 1. L'an passé, le match avait été entaché par un arbitrage catastrophique mais surtout par la blessure de Florent Balmont. Ce serait une belle justice qu'il claque le but de la victoire... d'une talonnade lumineuse !


Notre prono : Dijon FCO 2 - 2 Olympique de Marseille

364 vues1 commentaire

© Le Dijon Show, 2020

Le Dijon Show
  • Facebook Le Dijon Show
  • Twitter Le Dijon Show
  • Instagram Le Dijon Show
  • Twitch Le Dijon Show TV
  • Youtube Le Dijon Show
Le Dijon Show Féminin
  • Twitter Le Dijon Show Féminin
  • Instagram Le Dijon Show Féminin
  • Youtube Le Dijon Show Féminin