• Gus21

DFCO - Marseille : garder la forteresse

Après un match en terres angevines qui restera dans les anales des plus belles purges de l'histoire, le DFCO retrouve Gaston Gérard avec un double objectif : poursuivre son redressement en championnat et prolonger sa série d'invincibilité à domicile. Face à un OM bien peu reluisant, il y a un vrai coup à jouer.

Le contexte : intraitables à domicile

C'est sans doute une statistique que bien peu ont en tête, au regard des déboires d'un DFCO qui peine à s'éloigner de la zone rouge. Et pourtant, en championnat, les Rouges restent sur une série de quatre matchs sans défaite à domicile (2 victoires, 2 nuls) et n'ont plus perdu sur leurs terres depuis le 3 novembre (défaite 0-4 face à Nîmes). Il y a certes eu une défaite à Gaston Gérard face à Bordeaux en Coupe de la Ligue, histoire de brouiller un peu les cartes, néanmoins le fait est là. Et c'est une bonne nouvelle autant qu'un point de départ. La saison passée, le DFCO doit bien sûr sa belle 11e place à son attaque de feu mais aussi à sa grande solidité sur sa pelouse, l'amenant à terminer 5e meilleure équipe à domicile. Dans le contexte compliqué de cette saison, retrouver de la confiance à Gaston Gérard et y engranger les points paraît indispensable pour espérer se sauver le plus rapidement possible.


Si l'adversaire de cette 24e journée s'annonce prenable malgré une nette supériorité sur le papier, les Dijonnais devront afficher un tout autre visage que face à Angers pour espérer empocher la victoire. En défense notamment, il faudra à tout prix éviter de reproduire des erreurs aussi grossières que celle qui a amené le but de Stéphane Bahoken. Il faudra aussi renouer avec les belles intentions de jeu retrouvées progressivement face à Montpellier, Bordeaux et Monaco, mais totalement oubliées face au SCO. Cette équipe conserve, saison après saison, une incroyable capacité à faire déjouer le DFCO, aussi peut-on légitimement espérer que ce n'était là qu'un aparté sans conséquence.


Alors qu'il commence peu à peu à mieux appréhender l'ensemble de son effectif, Antoine Kombouaré va avoir quelques choix forts à faire. Si des garçons comme Bobby Allain, Fouad Chafik, Cédric Yambéré et Oussama Haddadi ont de fortes chances d'être alignés, pour le reste, les jeux sont très ouverts. Excellents face à Croix en Coupe de France, Nayef Aguerd et Enzo Loiodice, et même Florent Balmont, mériteraient d'avoir du temps de jeu en Ligue 1. Devant, les possibilités sont également nombreuses. Transparent face à Angers comme en Coupe de France, Chang-hoon Kwon peut avoir besoin de souffler alors qu'il manque encore de rythme. Incertain à cause d'un hématome au mollet, Naïm Sliti, bien que dans le groupe, pourrait ne pas figurer sur la feuille de match. A l'inverse, de nouveau buteur en Coupe de France, Wesley Saïd confirme son retour en forme et la nouvelle recrue, Sory Kaba, convaincant pour ses premières minutes sous le maillot dijonnais, pourrait connaître sa première titularisation. De quoi donner quelques nœuds au cerveau à Antoine Kombouaré... et à Rudy Garcia !

<