• No_Vak

DFCO – Montpellier : le début d’une nouvelle ère ?

Pour la première fois depuis son retour dans l’élite, le DFCO s’apprête à jouer un match de Ligue 1 sans Olivier Dall’Oglio sur le banc. C’est donc à Antoine Kombouaré, nommé en fin de semaine, que va revenir à la lourde tâche d’assurer aux Dijonnais un troisième maintien consécutif. Si le technicien kanak aurait eu peu de temps pour appréhender son groupe, nul doute que ce match à domicile, face à une belle équipe de Montpellier qui pointe à la 4e place, sera riche d’enseignements. Pour les joueurs, il s’agira surtout de toute faire pour relancer une nouvelle dynamique. Histoire que l’éviction d’Olivier Dall’Oglio n’ait pas été vaine.

Le contexte : repartir à zéro

C’est presque un nouveau championnat que les Dijonnais vont entamer à 17h au stade Gaston Gérard. A l’issue d’une première partie de saison plus que décevante et près une trêve hivernale particulièrement animée, qui a vu le départ de leur entraîneur (et de l’un de leurs coéquipiers, Laurent Ciman) et pas mal de changement de le staff, les joueurs vont devoir essayer de repartir de l’avant, en laissant au maximum tout cela de côté. En résumé, ils vont devoir repartir d’une feuille blanche et prendre ce match contre Montpellier comme le début d’une nouvelle aventure. Une aventure qui a comme premier objectif de maintenir le club en Ligue 1, alors qu’il pointe aujourd’hui à une triste 18e place.

Pour ce faire, peu importe le changement d’entraîneur, le sujet reste le même pour les Rouges : retrouver le jeu offensif, fluide et audacieux qui avait fait leur succès jusque là, tout en tachant de limiter au maximum les erreurs défensives. Une recette simple sur le papier mais que les Dijonnais ne sont quasiment jamais parvenu à appliquer cette saison. Mais, bien qu’Antoine Kombouaré et certains joueurs ait expliqué que la victoire était primordiale, peu importe la manière, on imagine guère le DFCO renouer avec le succès sans parvenir à retrouver son jeu.

En termes d’effectif, Antoine Kombouaré aura la chance de pouvoir compter, pour son premier match, sur un groupe quasiment complet, seuls Valentin Rosier et Benjamin Jeannot étant blessés. Difficile de savoir quel schéma le nouveau technicien bourguignon choisira d’adopter (même s’il a souvent affectionné le 442 à plat), néanmoins, alors qu’il n’a pu diriger que deux entraînements et a rencontré ses joueurs pour la première fois seulement vendredi matin, on l’imagine mal tout chambouler.


Mais l’arrivée d’un nouveau coach rebattant forcément les cartes, on pourrait assister à quelques surprises et surtout, certains joueurs en manque de temps de jeu ces derniers mois, comme Fouad Chafik ou Jordan Marié, devront tacher au maximum de saisir cette opportunité de retrouver une place de titulaire. Les retours de blessures de Nayef Aguerd, prometteur en défense centrale aux côtés de Yambéré, et de Yoann Gourcuff, impressionnant lors de sa rentrée en jeu face à Lille, vont également offrir davantage de solution. Face à une équipe aussi solide que le Montpellier de Der Zakarian, ce ne sera pas de trop pour espérer retrouver enfin le goût de la victoire.

-par @Gus21DFCO


Le groupe : Allain, Runarsson – Chafik, Haddadi, Lautoa, Yambéré, Coulibaly, Alphonse, Bouka-Moutou – Marié, Amalfitano, Abeid, Balmont, Loiodice, Sliti - Kwon, Saïd, Tavares