• Gus21

DFCO : que retenir du début de saison ?

De premiers matchs séduisants à une série de quatre défaites de rang, d'un prétendant aux premières places à une équipe engluée dans le ventre mou : en ce début de saison, le DFCO aura affiché deux visages radicalement différents, pour un bilan somme toute mitigé. On profite de la trêve internationale pour faire le point, tirer quelques renseignements et évoquer les perspectives.


En chiffres :

12e attaque, 12e défense, 14e à la différence de but, 6e pour la possession : le DFCO présente, dans les grandes masses, des statistiques bien moyennes sur ces 9 premiers matchs de la saison, qui justifient pleinement une terne 11e place au classement. Ces chiffres agrégés cachent néanmoins une réalité plus fine, qu'il est intéressant de creuser.


Côté attaque, on note que le DFCO est globalement dans la moyenne en ce qui concerne le nombre d'occasions créées (xG pour), mais est la 5e pire équipe en termes d'efficacité offensive, autrement dit d'actions converties en buts. Seuls Nîmes, Niort, Valenciennes et le Paris FC font pire. Ce manque de réa