• Max

DFCO - TFC : Attention au karma

Comme dirait l'autre : ce soir c'est MATCH ! Dijon reçoit Toulouse au Parc des Sports avec la ferme intention de rester en dehors du trio du bas de classement. Retrouvez l'essentiel des infos d'avant-match avec Likoma, supporter dijonnais, et Emmanuel, du site LesViolets.com.

A l'aller, Didier Ndong et ses coéquipiers se sont inclinés sur la plus petite des marges

Le match aller paraît bien loin. A la deuxième journée, le DFCO repartait du Stadium avec une défaite 1-0 et dans ses rangs, un certain Benjamin Jeannot ou même Jules Keita. Le Tef' était alors coaché par Alain Casanova, puis terminait le mois d'août avec 7 points sur 12 possibles. Qui aurait cru qu'ils n'empocheraient que 6 points lors des 6 mois suivants ? Certainement personne. Est-ce une raison pour penser que Dijon remportera facilement la rencontre de ce soir ? Absolument pas, donc attention au karma.


Pour évoquer ce match ô combien important (au moins pour le DFCO), allons à la rencontre de Likoma, supporter dijonnais de 62 ans et d'Emmanuel, rédacteur pour le site LesViolets.com.


Bonjour Likoma ! Peux-tu te présenter, nous parler de ta passion pour le DFCO et nous en dire plus sur ce pseudo bien mystérieux ...

Bonjour, j’ai 62 ans et je suis retraité. Ma vie est partagée entre la Bourgogne et la région parisienne. D'ailleurs, je compte dans les mois à venir me rapprocher de mes origines : mon père et mes aïeuls résidaient en Saône-et-Loire près de Chalon-sur-Saône et je cherche de me rapprocher de Dijon. Le choix de mon pseudo est un hommage à l’île de Likoma (c’est une des plus grandes îles du lac Malawi, enclavée dans les eaux territoriales du Mozambique), un clin d’œil à un voyage que j’ai effectué avec quatre amis passionnés des Cichlidés du lac Malawi, qui sont des perches tropicales endémiques. Mon lien avec le DFCO est particulier. Il est lié à mon nom de famille, car je me nome ROUGEOT (comme la tribune, ndlr) bien que je n’aie aucun lien de parenté avec l’entreprise. C’est ce qui m’a motivé à assister aux matchs ! Je supporte le club depuis 2014 environ, deux ans avant la remontée en Ligue 1 en 2016. Je me rends plus souvent au stade maintenant que je suis à la retraite et j’en profite à chaque fois pour passer quelques jours dans le coin. Je suis le Dijon Show depuis sa création et je dois avouer que l’équipe de bénévoles ne cesse de m’épater ! Tous les intervenants sont de qualités avec des analyses des plus finement ciselées, il nous manque juste les images qui vont j’espère pouvoir se réaliser ! (nous n'avons pas payé Likoma, ndlr).


Likoma, quel est ton avis sur l'adversaire du jour, qui vit une saison très compliquée ?

Le TFC traverse des moments des plus terribles pour un club, même si ça fait le bonheur des autres équipes du bas de tableau. Je pense que nous sommes une majorité pour dire qu’avec leur effectif, ils auraient mérité de prendre bien plus de points. C’est sûr que la nomination d’Antoine Kombouaré n’a pas aidé à développer du jeu et à sortir de cette spirale négative…


Emmanuel, quel regard as-tu sur le DFCO de manière générale ?

J'ai l'image d'un club qui a bien bossé depuis sa montée, notamment à l'époque Dall'Oglio, qui a montré qu'avoir des ambitions dans le jeu n'était pas réservé aux équipes du haut de tableau. Les difficultés de l'an dernier m'ont surpris au vu de votre potentiel offensif, avec Sliti, Saïd, Tavares, Kwon voire Rosier. Je n'ai pas bien compris les nominations de Kombouaré puis Jobard.


« Saïd ? Sa tendance à marcher et à zapper les replis défensifs m'énerve beaucoup. »

Ton avis sur Wesley Saïd, qui vous a rejoint cet été pour passer un cap ?

A Toulouse, personne n'a compris son arrivée. Il fait le forcing pour un transfert sans plus-value sportive et nous on met 8 millions pour un joueur sans la moindre saison référence. Ça ressemble fort à un caprice de notre président. A sa décharge, il a en fait été acheté en prévision du départ de Gradel, qui a finalement annoncé peu après qu'il restait... Et Saïd est arrivé dans une équipe qui a vite complètement déraillé. Or, on a vu que ce n'était pas le genre de joueurs à prendre les choses en main. C'est sûrement un potentiel gâché, on n'en a quasiment rien vu, et sa tendance à marcher et à zapper les replis défensifs m'énerve beaucoup.


Baptiste Reynet en 2018, heureux d'avoir signé à Toulouse (source photo : TFC)

Chez vous, Baptiste Reynet ne vit pas non plus les plus belles années de sa carrière...

Au contraire de Saïd, il faisait l'unanimité à son arrivée et au final, il n'est bon que de juillet à septembre. Ça fait 2 saisons que c'est comme ça. Il fait rarement des bourdes évidentes, mais il dégage une fébrilité et un sentiment d'impuissance qui sont rédhibitoires chez un gardien. Normal qu'il soit concurrencé par Kalinic. Après, le club l'a pris en traître et a très mal fait les choses, comme d'habitude. Dans tous les cas, ça reste un mec apprécié du public toulousain.


« Mon avis a changé depuis cet été, je ne vous vois plus descendre, ni même passer par les barrages. »

On aurait pu croire que Dijon allait vivre une saison similaire après les quatre premiers matchs de la saison. Qu'en pensez-vous ?

Likoma : « Le DFCO aurait dû engranger plus de points. Le recrutement tardif et le manque de préparation estivale a manqué, notamment pour la cohésion du groupe. Heureusement Stéphane Jobard a su intégrer dans les nouvelles recrues et cela se traduit par un jeu plaisant et alléchant, à l’exception d’un ou deux matches évidemment. Nos performances à domicile me rappellent celles de la saison 2017-2018 ou nous avions terminé à la onzième place. »

Emmanuel : « J'avoue que je vous voyais plutôt à notre place, tout en bas du classement. Le début de saison m'avait conforté dans cette idée, avec notamment une très faible prestation au Stadium. Finalement, vous avez trouvé quelques joueurs intéressants, comme Mama Baldé, Chouiar, Mavididi. Je vous vois rarement jouer mais l'équipe a l'air cohérente et capable d'exploits. Du coup, mon avis a changé depuis cet été, je ne vous vois plus descendre, ni même passer par les barrages. »

La composition dijonnaise annoncée par Le Bien Public

Selon Le Bien Public, le DFCO devrait évoluer en 4-4-2, avec Wesley Lautoa reconduit au milieu aux dépens une nouvelle fois de Romain Amalfitano. Aligné en 10 avec Mounir Chouiar et Mama Baldé autour de lui, Frédéric Sammaritano devrait cette fois-ci être positionné sur le côté droit de l'attaque.


Côté TFC, Le Bien Public annonce un 4-2-3-1 avec Saïd et Reynet titulaires.

Emmanuel : Si c'est cette compo, Zanko s'entête avec Leya Iseka en pointe alors qu'il n'est pas fait pour la L1... Koulouris et même Sanogo sont au-dessus. Au milieu et derrière, au vu des blessés, c'est sans surprise et je suis content de voir Koné, grand espoir du club. Vous devriez avoir des opportunités devant, entre Makengo et Saïd qui défendent peu, Diakité qui est bien meilleur dans l'axe et Rogel qui est un joueur extrêmement lent. Ce n'est clairement pas notre meilleur 11


Quels sont vos pronos pour ce match ?

Emmanuel : Je trouve qu'on est très malchanceux depuis plusieurs matchs, face à des bien classés. On n'a plus rien à jouer, la pression sera sur vous. Donc je vois bien un 1-1, avec Baldé qui répond à Koné. En espérant ne pas vous croiser en Ligue 2 l'an prochain !

Likoma : Je ne pourrais pas être présent mais je vais pronostiquer la victoire du DFCO 2-1 avec comme buteurs Mama Baldé, Stephy Mavididi ou Julio Tavares. J’aimerais dire à notre défense de se méfier de Bafodé Diakité, auteur de deux buts et doté d’un bon jeu de tête. Il faudra être très vigilant sur les coups de pied arrêtés ! Pour finir je souhaite longue vie au Dijon Show et comme on dit en Chichewa (dialecte Africain) « ZIKOMO KWAMBIRI » (= merci beaucoup)


Le BONUS de Likoma

Je voulais profiter de cet article pour faire un petit clin d’œil à Renedy Diakileke Nzinga (2005) qui va intégrer le centre de formation du DFCO en juillet 2020. Il est pour l’instant prêté au club d’Evry FC, un club formateur qui à vue éclore entre autres Moussa Marega, Helmi Loussaief, Herman Moussaki, Yacine Bammou ou encore Jérémie Bela qui fait le bonheur de Birmingham en Championship. J’ai rencontré Renedy dans une salle de sport car il effectuait un stage et j’ai partagé avec lui une séance de RPM (cours de vélo en salle). Je l’ai questionné un peu sur son poste, il peut jouer ailier ou latéral ! Un futur Fouad Chafik ? Bonne chance à lui pour l’avenir !

337 vues

© Le Dijon Show, 2020

Le Dijon Show
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Icône social Instagram
  • Icône sociale YouTube
Le Dijon Show Féminin
  • Twitter Social Icon
  • Icône social Instagram
  • Icône sociale YouTube