• IlPdg

Fleury 3-2 DFCO : Dijon renversé

Il y a parfois des matchs étranges, et celui entre Fleury et Dijon en fait assurément partie. Dans un premier temps, tout semblait réussir aux Dijonnaises qui menaient 2-0 sans forcer. Et finalement...

=> NOTRE GALERIE PHOTOS À RETROUVER ICI !

Lalia Storti et le DFCO avaient de quoi être déçus à la fin du match

Le résumé

Ça commence bien...

Ce match entre deux équipes encore jeunes en D1, mais plutôt ambitieuses, promettait. À égalité de points au classement avant cette journée, Fleury et Dijon font parler d'elles notamment grâce à leurs recrutements intéressants et astucieux. On s'attendait donc à un beau spectacle. Les ardeurs ont cependant été un peu tempérées lorsque l'on a pu constater l'état catastrophique de la pelouse au stade Auguste Gentelet... pas idéal pour jouer au football, cela va sans dire.


Mais ceci ne freine pas les intentions dijonnaises. Si le début de partie n'est pas totalement maîtrisé, ça n'empêche pas le DFCO de vite ouvrir le score. Sur un centre de Lindsey Thomas, Léa Declercq inscrit son troisième but de la saison à la 11ème minute de jeu. Un petit quart d'heure plus tard, Lindsey Thomas - en position de hors-jeu au départ de l'action pour être honnête - percute côté droit de la surface et obtient un pénalty, que transforme Tatiana Solanet. 2-0 pour le DFCO, une entame qui semble idéale.


... ça finit mal (super recherchés les inter-titres hein)

Mais juste après ce but, les Dijonnaises se font surprendre par Julie Machart-Rabanne qui, pas franchement attaquée, marque d'une superbe frappe des 30 mètres. Ce n'est pas la première fois qu'elle nous fait mal, puisqu'il y a deux saisons, elle avait déjà inscrit un triplé face à nous... Finalement, alors qu'elles pensaient avoir le match en main, les Rouges et Noires sont un peu décontenancées par cette réduction du score. Mettre le troisième ou conserver le score ? Les intentions semblent floues et, sur cette pelouse certes peu praticable, le DFCO se débarrasse souvent du ballon en balançant devant.


En deuxième période, Dijon a du mal à exister. Les quelques opportunités n'aboutissent pas et Fleury égalise assez rapidement. Après plusieurs nettes occasions, dont certaines sur lesquelles Emmeline Mainguy se montre impériale, les joueuses de l'Essonne réussissent à prendre les devant en fin de partie. Assez logiquement il faut l'admettre. Le banc francilien - insupportable tout au long du match de par ses plaintes et commentaires incessants - peut exulter. Les Dijonnaises, elles, rentrent têtes basses aux vestiaires. Il y aura des jours meilleurs, c'est certain. On l'espère dès samedi prochain contre le Paris FC, et on le croit !


Les tops

Joueuse du match : Léa Declercq

Elle continue d'enchaîner les bonnes performances. Léa Declercq a d'abord mis le DFCO sur les bons rails en ouvrant le score d'un bel enchaînement, contrôle pied gauche pour terminer pied droit en force. En dépit de la pelouse et du déchet technique relativement élevé dans ce match, elle s'est montrée juste techniquement et précise dans ses transmissions. En deuxième mi-temps, elle est à l'origine des deux seules opportunités dijonnaises. Tout d'abord d'une belle passe en profondeur en une touche pour Laura Bouillot, sur laquelle la gardienne a failli manquer sa sortie. Puis d'un débordement côté gauche où elle dribble sa vis-à-vis avant de centrer en retrait, mais malheureusement, ça manquait de présence dans la surface.


Emmeline Mainguy a retardé l'échéance

Nos deux gardiennes, d'ailleurs mises à l'honneur dans l'émission J+1 sur Canal+ ce dimanche soir, font toutes deux un très bon début de saison. Face à Fleury, Emmeline Mainguy s'est souvent montrée impeccable dans ses interventions. Avec notamment une parade à bout portant, puis une autre sur une frappe puissante à mi-hauteur qu'elle a parfaitement sorti. Mais, impuissante sur les deux premiers buts et un peu lâchée par sa défense sur le troisième, elle n'aura pas pu faire mieux que de repousser l'échéance. Pas vraiment payée de son bon match.

175 vues

© Le Dijon Show, 2020

Le Dijon Show
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Icône social Instagram
  • Icône sociale YouTube
Le Dijon Show Féminin
  • Twitter Social Icon
  • Icône social Instagram
  • Icône sociale YouTube