Grenoble 0-0 DFCO : un dernier pour la route

Malgré une prestation plus aboutie que d'ordinaire à l'extérieur, le DFCO ne parvient pas à mettre un terme à sa série noire de onze matchs sans victoire, toutes compétitions confondues. Ce match nul est déjà le sixième de la saison pour Dijon et ne permet pas au club de quitter la 16e place.

Bryan Soumaré a eu quelques moments de génie mais s'est souvent heurté à Monfray et des coéquipiers.

Toujours handicapé par plusieurs blessures en défense, le groupe d'Omar Daf est cette fois-ci très diminué également en attaque et au milieu. Les absences d'Assalé, de Dobre, mais aussi de Marié et de Deaux sont préjudiciables, même si le retour de Traoré est à noter, tout comme l'insertion de Coulibaly dans le onze de départ à la place de Congré. Jessy Pi est titularisé pour la première fois cette saison en Ligue 2 tout comme Allagbé. Camara est préféré à Xande Silva, qui serait arrivé en retard à sa convocation d'après Le Bien Public.

LE MATCH

Comme le score final l'atteste, cette rencontre très serrée aurait pu basculer d'un côté comme de l'autre si les adversaires avaient été un peu plus efficaces dans la surface adverse. Quelques échanges intéressant entre Le Bihan et Fofana d'un côté, puis Le Bihan et Soumaré de l'autre, n'aboutissent pas à des occasions franches pour Dijon. Valentin Jacob est le premier frappeur de la soirée mais voit son tir s'envoler très loin au-dessus des cages. Après une perte de balle et un contre éclair du GF, Coulibaly est bien présent pour fermer la porte à Jordan Tell (10e).


La consigne donnée à Traoré semble être de ne pas faire de courses balle au pied mais de tenter de trouver Soumaré, Camara ou Jacob sur un ballon en profondeur. Une stratégie qui s'avère trop peu efficace, tout comme les deux premiers corners de Jacob. La défense grenobloise est rude avec Le Bihan, qui fait souvent faute sur un avant-centre systématiquement pressé, même dos au but. Enfin, Dijon effectue une très jolie combinaison conclue par une passe transversale de Jacob vers Camara. Le Bihan hérite du ballon et tente de retrouver le Sénégalais sur un centre en profondeur, qui le fuit d'un rien (17e) !