• IlPdg

Le DFCO fait (deux fois) le boulot en Coupe

Deux matchs de coupe de France étaient au programme ce week-end. L'équipe Ligue 1 se déplaçait à Schiltigheim (N2) pour le compte des 32èmes de finale, tandis que les féminines recevaient Portet (D2) en 16èmes de finale. Compte-rendus de ces deux qualifications.

Romain Amalfitano et le DFCO ont pu retrouver la victoire avec la Coupe (© DFCO)

Schiltigheim (N2) - DFCO : 1-3

Au cœur d'une période délicate, et chez un adversaire qui a déjà connu quelques beaux parcours en coupe de France, le DFCO se devait d'être sérieux. Surtout quand on voit le nombre d'équipes professionnelles passées à la trappe ce week-end. Sur une pelouse de mauvaise qualité, développer du jeu n'a pas été facile mais les Dijonnais ont tout de même montré de bonnes intentions. Il a malgré tout fallu une belle parade d'Alex Runarsson en début de partie pour éviter le pire. La décision s'est faite en deuxième période. Tout d'abord par l'ouverture du score d'une superbe frappe aux 20 mètres de Naïm Sliti, servi en retrait par Julio Tavares. Chang-hoon Kwon, très actif tout au long de la rencontre, a fait le break, décalé par Naïm Sliti. Après la réduction du score sur pénalty des pensionnaires de National 2, le DFCO s'est mis en difficulté pendant un petit quart d'heure. Finalement, lancé par Florent Balmont, Julio Tavares a pu retrouver le chemin des filets et par la même occasion, mettre les siens définitivement à l'abri. Une prestation d'ensemble assez sérieuse. C'est toujours ça de pris.


La compo : Runarsson - Bouka-Moutou, Lautoa, Yambéré, Chafik - Sliti (Marié, 86'), Amalfitano, Abeid (Balmont, 74'), Kwon (Keita, 74') - Saïd, Tavares (4-4-2)


Léa Declercq a été un véritable poison pour la défense de Portet (© Nicolas Goisque)

DFCO - Portet (D2) : 11-0

Opposé à la lanterne rouge du groupe B de D2, qui ne compte aucune victoire après douze journées, le DFCO a pu se régaler. Ce match a été l'occasion de tester un replacement de Kenza Dali en pointe. Mais aussi d'assister à la première titularisation d'Élise Bussaglia, qui a réalisé un match très intéressant. Les Dijonnaises ont d'ailleurs affiché un milieu de terrain extrêmement prometteur, avec également le retour de Tatiana Solanet, qui a brillé, et Élodie Nakkach toujours aussi précieuse devant la défense mais malheureusement sortie blessée. La partie a été marquée par les performances du trio offensif : Léa Declercq (3 buts, 2 passes décisives), Kenza Dali (3 buts, 1 passe décisive) et Lindsey Thomas (3 buts, 1 passe décisive). Les deux autres buts ont été inscrits par Élodie Nakkach, et Boissinot contre son camp. Si le résultat est évidemment à relativiser par rapport au niveau de l'adversaire, la prestation d'ensemble n'en reste pas moins de bon augure avant de se déplacer à Bordeaux.


La compo : Chavas - Carage, Cuynet, Trevisan (Bouillot, 69'), Gouineau (Awona, 56') - Bussaglia, Nakkach (Storti, 54'), Solanet - Declercq, Dali, Thomas (4-3-3)

241 vues1 commentaire

© Le Dijon Show, 2020

Le Dijon Show
  • Facebook Le Dijon Show
  • Twitter Le Dijon Show
  • Instagram Le Dijon Show
  • Twitch Le Dijon Show TV
  • Youtube Le Dijon Show
Le Dijon Show Féminin
  • Twitter Le Dijon Show Féminin
  • Instagram Le Dijon Show Féminin
  • Youtube Le Dijon Show Féminin