• No_Vak

Qui sont les premières recrues de 2018 ?

Mis à jour : 23 oct. 2018

Le marché des transferts est toujours un événement suivi attentivement par les supporters, qu'il soit passionnant et excitant pour certaines ou bien au contraire source d'anxiété et de nuits blanches pour d'autres. Le Dijon Show se penche sur les 4 premiers joueurs à avoir rejoint Dijon cet été.


Rúnar Alex Rúnarsson

(gardien)


Une arrivée pour le moins exotique et qui en aura surpris plus d'un, pourtant le transfert de Rúnarsson à Dijon apparaît presque comme une évidence tant son profil est "DFCO-compatible". En provenance du FC Nordsjaelland, club danois qualifié pour les tours préliminaires de Ligue Europa, il est le symbole de la croissance fulgurante du club bourguignon et de sa nouvelle politique de recrutement à l'étranger de jeunes talents sur le point d'éclore. Reynet ayant annoncé ses envies d'ailleurs depuis plus d'un an, il fallait trouver un remplacement durable à ce poste assez particulier, et pour 1,6 millions d'euros seulement, ce transfert semble déjà être une très belle opération.


L'avis des internautes :

Le jeune gardien démontre à seulement 23 ans de belles qualités dans ses duels en 1 contre 1 et sa détente horizontale pour le moins impressionnante. Ses appuis et sa vivacité lui permettent souvent d'être décisif sur sa ligne, ce qui rappelle en quelques sortes les qualités que peut montrer Baptiste Reynet. On notera aussi qu'il aime participer au jeu, et qu'il a travaillé sur ses relances à la main et dégagements précis pour pouvoir mettre son équipe dans les meilleures conditions, notamment sur contre-attaque. Ses sorties aériennes sont encore perfectibles, et avec une taille plutôt en dessous de la moyenne pour un gardien (1m86), il lui faudra assurer une bonne communication en permanence avec sa défense pour s'imposer dans sa surface.


Mickaël Alphonse

(latéral droit)


Pour les amateurs de football champagne qui aiment regarder la Ligue 2, Alphonse est tout sauf une découverte. Élu deux fois d'affilée meilleur latéral droit du championnat avec le FC Sochaux Montbéliard, il arrive avec un palmarès assez intéressant. Avec le départ de Vincent Rüfli en fin de contrat avec Dijon et mis à l'écart la saison dernière, Olivier Dall'Oglio avait à cœur de trouver un nouvel arrière droit pour (au moins) assurer la rotation, et il n'a pas manqué l'opportunité de faire signer Alphonse pour 3 ans, lui aussi en fin de contrat au FCSM, désireux de découvrir la Ligue 1 depuis longtemps.


L'avis des internautes :

Les supporters sochaliens décrivent Mickaël Alphonse comme un atout offensif incontestable de par sa vitesse et son physique ce qui nous laisse à penser qu'il peut se régaler avec le jeu offensif prôné par Dall'Oglio. Beaucoup pensent qu'il a tout à fait le niveau pour s'adapter à Dijon et à la Ligue 1 en général. Cependant, si sa première saison dans le Doubs a été extraordinaire, il a ensuite été un peu plus en difficulté récemment. Il lui faudra encore progresser sur son placement et sa rigueur défensive pour réellement passer un cap.


Nayef Aguerd

(défenseur central)


Si le nom d'Aguerd ne dira pas grand chose à beaucoup d'entre nous, le jeune marocain arrive en France avec une grosse réputation dans son pays. En effet, le défenseur gaucher du FUS de Rabat, titulaire depuis déjà 2 saisons, a déjà tout remporté au Maroc : la coupe du Trône en 2014, le championnat en 2016, mais aussi le Championnat d'Afrique des Nations (compétition internationale à laquelle seuls les joueurs de clubs africains peuvent participer) en 2018 avec la sélection marocaine. Sélection dont il a déjà porté les couleurs il y a 2 ans de cela, à seulement 20 ans. Son transfert à Dijon, estimé à 1,6 millions d'euros par la presse marocaine, vient pallier au départ de Papy Djilobodji dans l'axe gauche de la défense.


L'avis des internautes :

D'après les marocains, Nayef Aguerd a le profil d'un joueur assez technique et intelligent. Dominateur dans le domaine aérien du haut de son mètre 87 et avec une détente assez impressionnante, son jeu de tête peut être très utile dans les deux surfaces. Un potentiel assez intéressant pour celui qui est sans doute l'un des plus grands espoirs du football marocain à l'heure qu'il est. Cependant, il lui faudra apprendre vite car en Ligue 1, la moindre erreur d'inattention se paye cash. Il faudra aussi surveiller de près son évolution sur le plan athlétique, mais à son âge tout ceci est normal. Sa rapidité d'adaptation et le temps qu'il mettra à mûrir sur ces différents plans seront déterminants quant à sa réussite à Dijon.


Senou Coulibaly

(défenseur central)


Le DFCO excelle dans l'art de recruter des joueurs amateurs pour son équipe professionnelle, et beaucoup d'entre eux ont su s'adapter au très haut niveau. Un pari, c'est ce qu'est Senou Coulibaly, joueur au parcours atypique. Lui qui avait décidé d'arrêter le football à 19 ans. Lui qui avait finalement rechaussé les crampons et qui jouait encore en DSR en 2016. Auteur d'une belle saison au FC Mantois, il découvrira l'élite du football français cette saison. S'il n'est probablement pas prévu qu'il soit titulaire en début de saison, il aura probablement sa chance sur les matchs de coupe et en cas de blessures chez les titulaire. Ce transfert gratuit ne représente aucun risque pour le club et renforce l'effectif en profondeur pour la saison à venir.


L'avis du Dijon Show :

Défenseur dur sur l'homme mais rapide malgré sa grande taille, Senou Coulibaly a été vivement recommandé par les joueurs du DFCO eux même, qui ont vu en lui un grand potentiel. On suivra ses performances de très près pendant l'intersaison pour vous décrire son profil plus en détails.

1,004 vues

© Le Dijon Show, 2020

Le Dijon Show
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Icône social Instagram
  • Icône sociale YouTube
Le Dijon Show Féminin
  • Twitter Social Icon
  • Icône social Instagram
  • Icône sociale YouTube