• Gus21

Monaco - DFCO : à l'assaut du Rocher

Oublier la défaite face à Lille et ne conserver que les belles séquences de jeu et l’état d’esprit observés lors de cette partie, notamment en deuxième mi-temps : voilà à quoi les Dijonnais devront s’attacher au moment de se déplacer en Principauté pour y affronter l’AS Monaco. Avec, au bout, un seul objectif : sortir enfin de la mauvaise spirale actuelle en renouant avec la victoire.

Le contexte : le salut par le jeu

Plus que la série négative, plus que l'enchaînement des défaites, plus que la dégringolade au classement, ce qui nous avait le plus inquiété au cours des dernières semaines, c’était de voir le DFCO perdre les vertus de beau jeu et de créativité qui ont fait son succès. Face à Lille, malgré une nouvelle défaite, la 6e en 7 matchs, ces qualités ont quelque peu été retrouvées.


En deuxième période notamment, grâce aux entrées conjuguées de Naïm Sliti et surtout de Yoann Gourcuff, le DFCO a affiché un visage intéressant. Percutant, fluide, offensif, le jeu dijonnais a clairement retrouvé des couleurs et même si le réalisme n’a guère été de la partie et qu’il a fallu s’en remettre à un penalty transformé par Mehdi Abeid, les Rouges ont enfin retrouvé le chemin des filets. C’est exactement cet état d’esprit qu’il faudra avoir, dès le début du match, face à l’AS Monaco.


Si le DFCO ne pourra pas compter sur Yoann Gourcuff, touché à la cuisse, et devra encore se passer de plusieurs éléments offensifs (Frédéric Sammaritano, de retour de blessure est encore trop juste pour ce match, et Julio Tavares devrait débuter sur le banc), on peut espérer voir Olivier Dall’Oglio aligner un dispositif ambitieux. Naïm Sliti et Cédric Yambéré, préservés après leur passage en sélection pendant la trêve, devraient retrouver le onze de départ. Au vu des absences et de la méforme de Wesley Saïd, Jules Keita aura peut-être une carte à jouer mais Romain Amalfitano pourrait de nouveau se voir confié un poste offensif.


Le groupe : Allain, Rúnarsson - Ciman, Haddadi, Lautoa, Rosier, Yambéré, Alphonse - Abeid, Amalfitano, Balmont, Loiodice, Marié - Jeannot, Keita, Saïd, Sliti, Tavares


Le onze du Dijon Show : Rúnarsson - Chafik, Yambéré, Ciman, Haddadi - Loiodice, Abeid, Balmont - Amalfitano, Jeannot, Sliti (4-3-3)


L’adversaire : premiers points pour Thierry Henry ?

Deuxième du dernier exercice, champion la saison précédente, l’AS Monaco vit un début de saison cauchemardesque. Le club a certes, à nouveau, réalisé un mercato très lucratif financièrement, mais cette fois le sportif a fini par en pâtir. Si Ghezzal ou Kongolo ne seront pas vraiment regrettés, les départs des deux piliers du milieu de terrain, Fabinho et João Moutinho, ainsi que de Thomas Lemar, Keita Baldé ou encore Adama Diakhaby sont autant de pertes sèches pour l’effectif monégasque, que les arrivées de beaucoup jeunes joueurs prometteurs (Golovin, Geubbels, Grandsir, Henrichs, Chadli, Aholou) n’auront pas suffi à combler.


Résultat, une mayonnaise qui n’a jamais pris et, après une victoire inaugurale à Nantes, l’AS Monaco a enchaîné les contre-performances, au point d’afficher une piteuse 18e place au soir de la 9e journée de Ligue 1. Une déconvenue qui aura fini par coûter sa place au coach Leonardo Jardim et c’est l’enfant du club, Thierry Henry, qui a finalement pris sa place sur le banc. Mais ses débuts sont pour l’instant mitigés : une défaite à Strasbourg et un nul en Ligue des Champions sur le terrain du FC Bruge. Surtout, à l’heure de recevoir le DFCO, l’ancienne star d’Arsenal devra composer sans ses deux premiers gardiens (Subasic et Benaglio) et se passer de son capitaine et attaquant vedette, Radamel Falcao, ainsi que de son compère d’attaque Stefan Jovetic. De quoi sérieusement compliquer la tâche des monégasques.


Le dernier onze de départ : Badiashile – Raggi, Glik, Jemerson – Sidibé, Aït-Bennasser, Tielemans, Chadli – Jovetic, Sylla, Golovin (3-4-3)

Stefan Jovetic est blessé pour ce match et Seydou Sy devrait être aligné dans les cages.


Le joueur à suivre : Aleksandr Golovin : convoité par plusieurs grands clubs européens, dont Chelsea, la Juventus et le Barça, le jeune (22 ans) milieu offensif russe a finalement rejoint cet été l’AS Monaco pour la coquette somme de 30M€. Joueur majeur du CSKA Moscou, il s’est fait encore un peu plus connaître du grand public à l’occasion du mondial 2018, au cours duquel il a été l’auteur de prestations remarquées avec sa sélection nationale. Son adaptation en Ligue 1 est néanmoins pour l’instant compliquée. Arrivé blessé, il n’a porté ses nouvelles couleurs que lors de la 6e journée et ne totalise pour l’instant que 318 minutes de jeu pour une passe décisive. Nul doute néanmoins qu’il saura vite se porter à hauteur des espoirs placés en lui et la défense dijonnaise devra être particulièrement vigilante face à ce joueur technique et rapide.


Bilan des confrontations : l’AS Monaco a tout d’une bête noire pour le DFCO. En 4 matchs de Ligue 1 et 2 matchs de Ligue 2, les Dijonnais ne se sont jamais imposés face aux Monégasques, totalisant 4 défaites et 2 matchs nuls. On retiendra néanmoins le bon match nul obtenu à Gaston Gérard lors de la saison 2016-2017, grâce à une égalisation en fin de match de Frédéric Sammaritano mais surtout à un onze de départ complètement what the fuck (un 5-4-1 où étaient titulaires Adam Lang, Quentin Bernard et Yohann Rivière !). Les séries étant faites pour s’arrêter, le DFCO débloquera-t-il enfin son compteur face à l’AS Monaco ?


Notre prono : AS Monaco 2-2 Dijon FCO (buteurs : Naïm Sliti, Benjamin Jeannot)

313 vues2 commentaires

© Le Dijon Show, 2020

Le Dijon Show
  • Facebook Le Dijon Show
  • Twitter Le Dijon Show
  • Instagram Le Dijon Show
  • Twitch Le Dijon Show TV
  • Youtube Le Dijon Show
Le Dijon Show Féminin
  • Twitter Le Dijon Show Féminin
  • Instagram Le Dijon Show Féminin
  • Youtube Le Dijon Show Féminin