• No_Vak

Paris - DFCO : pour écrire l'Histoire

En piteux état en championnat, la formation d’Antoine Kombouaré se déplace au Parc des Princes aujourd’hui pour un quart de finale épique en Coupe de France. L’occasion de se changer les idées, de réussir un exploit ou au contraire d’enfoncer le clou dans le cercueil dijonnais ?

Le contexte : rien ne va plus

Difficile de trouver des points positifs aux dernières prestations de nos joueurs. Une attaque en disette, une défense jamais rassurante et un milieu qui prend l’eau sont tous les ingrédients nécessaires à une bonne descente en Ligue 2 en mai (si ce n’est plus tôt…). Face à une formation stéphanoise revancharde, les Bourguignons n’ont à nouveau pas su trouver la faille et s’inclinent sur une nouvelle erreur individuelle lors d’un corner (d’autant plus rageant que Subotic devrait probablement déjà être de retour aux vestiaires après sa très délicate semelle sur le bras de Sliti, un des rares joueurs à donner de l’espoir aux supporters ces derniers temps). Mais il serait injuste de pointer du doigt cette erreur comme seule coupable d’un nouveau zéro pointé sur le plan comptable, non.


La défaillance est collective, et alors que le temps presse pour trouver des solutions, personne n’arrive à tirer réellement cette équipe maladive vers le haut. L’effet Kombouaré (s’il a vraiment existé un jour) semble déjà s’être estompé, et ses choix tactiques laissent beaucoup d’entre nous perplexes. Plus particulièrement le choix de laisser Amalfitano sur le banc, et Loiodice à la maison (!) qui a beaucoup fait grincer des dents sur les réseaux sociaux. Ajoutons à ça le choix de faire rentrer Rosier qui, tout juste revenu de blessure, va de nouveau être indisponible pour plusieurs matchs, à la place de Chafik alors que Dijon est déjà mené…


Alors pourquoi m’embêterais-je à écrire ce before me demanderez-vous ? Pourquoi diable vouloir vous donner mon opinion sur une équipe en roue libre qui ne met plus un pied devant l’autre et qui va devoir affronter l’une des pires machines de guerre de l’histoire du championnat de France ? La réponse est évidente, c’est la magie de la Coupe ! Le contexte est idéal, Dijon en mode grand outsider va tenir, la tête haute à ce PSG pendant 90, non, 120 minutes, avant de planter un but sur un coup franc dégueulasse et une reprise du mollet de Keita dans les derniers instants sur son tout premier tir cadré du match pour se qualifier pour la seconde demi-finale de sa petite histoire. Oui, la Coupe de France est folle, et même quand les chances sont infimes, elle peut donner des ailes à ses prétendants. Mais au fond, tout ce qu’on demande, c’est que ces garçons nous rendent fiers et se battent bravement car la bataille sera rude. Pas d’humiliation cette fois, d’accord ?


Le groupe : Runarsson, Allain - Aguerd, Haddadi, Chafik, Coulibaly, Lautoa, Yambéré - Amalfitano, Balmont, Kwon, Loiodice, Marié, Sammaritano, Sliti - Keita, Saïd, Tavares


Le onze du Dijon Show : Runarson - Chafik Coulibaly Aguerd Haddadi - Amalfitano Balmont Loiodice - Keita Saïd Sliti


Compo probable Le Bien Public : Runarsson - Chafik Lautoa Yambéré Haddadi - Amalfitano Marié Balmont - Keita Tavares Saïd


Compo probable l'Equipe : Runarsson - Chafik Lautoa Yambéré Haddadi - Amalfitano Marié Balmont - Sliti Tavares Saïd.


L’adversaire : Paris gagnants

Depuis leur petite baisse de régime et leur défaite contre Lyon au début du mois, le PSG a repris les choses en main. Il s’offre à nouveau des cartons face à des équipes correctes de Ligue 1, et s’imposent aisément à Old Trafford face à un adversaire en excellente forme. Pas la peine de vous la présenter plus que cela, la formation de Tuchel est effrayante, et quelle que soit la composition, elle sera forcément bien supérieure à la nôtre sur le papier.

De plus, Paris est plus que jamais la pire équipe à tirer en Coupe de France. Douze fois championne et surtout invaincue dans cette compétition depuis 4 saisons, cette compétition semble leur appartenir plus que jamais.


Mais j’avais envie de chercher des motifs d’espoir pour étayer mon paragraphe plus haut, et oui, il y en a ! D’abord, quelques stars seront mises au repos, à cause de l’enchaînement des matchs et surtout du match retour face à Manchester à venir la semaine prochaine. Alors que Cavani est tout juste en phase de reprise et Neymar pas encore de retour, Marquinhos sera laissé au repos pour le préserver des dribbles chaloupés de Sliti. Cependant, Kehrer Meunier et surtout Di Maria seront bien présents et auront à cœur de compliquer la tâche de Runarsson et ses coéquipiers. Mais peut être que certains parisiens joueront avec le frein à main pour la Ligue des Champions, et il sera important pour Dijon d’exploiter la moindre faiblesse dans le camp de la capitale.


Compo probable l'Equipe : Areola - Nsoki Kimpembe Silva Kehrer - Paredes Draxler Di Maria Diaby Nkunku - Choupo Moting


Joueur à suivre : Angel Di Maria : Si le nom et le personnage sont moins sexy que ce deux Neymar et Mbappé, l’argentin est pour moi l’homme à surveiller. Techniquement impeccable et dans une forme étincelante, il apparait comme le Monsieur Plus du PSG et est capable à tout moment de dynamiter la défense Dijonnaise, avec un de ses coups francs, une de ses transversales assassines, ou de ses fréquentes inspirations de génie. Pas question de lui laisser le moindre espace ce soir, ou il pourrait bien améliorer ses statistiques déjà affolantes (11 buts et 12 passes décisives toutes compétitions confondues).


Bilan des confrontations : Dijon ne s’est jamais imposée une seule fois contre le PSG en championnat, et reste sur une série de 6 défaites consécutives face aux champions de France en titre. La dernière soirée au Parc est encore un moment douloureux pour tout le monde impliqué dans le club, mais la seule victoire en Coupe de la Ligue en 2012 nous laisse rêver à un nouvel exploit de David contre Goliath. Au total, pas moins de 23 buts ont été encaissés en l’espace de 8 matchs… Bon courage Alex, tu vas en avoir besoin.


Notre prono : Paris 0-5 Dijon (allez miser 50 balles sur votre site de pari préféré la famille c'est cadeau)

180 vues2 commentaires

© Le Dijon Show, 2020

Le Dijon Show
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Icône social Instagram
  • Icône sociale YouTube
Le Dijon Show Féminin
  • Twitter Social Icon
  • Icône social Instagram
  • Icône sociale YouTube