• IlPdg

Coline Gouineau, latérale inépuisable

Mis à jour : 23 oct. 2018

Arrivée d’Albi cet été, Coline Gouineau s’est vite révélée comme un nouvel élément fort du DFCO. Cette latérale infatigable se montre déjà indispensable de par ses qualités de footballeuse et sa combativité sur le terrain.

À chaque match aux Poussots, les prestations de Coline Gouineau ne nous sont pas passées inaperçues. Que ça soit plutôt à gauche sur le début de saison, puis de retour à droite - son côté de prédilection - elle s’est faite remarquer par sa belle pointe de vitesse, son aisance balle au pied, son apport offensif mais aussi l'énorme volonté qu’elle met sur le terrain.

“Dans les duels j'essaye de faire mon maximum pour montrer qu'ici c'est Dijon !”

Bien qu’elle n’ait que 21 ans, Coline Gouineau compte déjà une belle expérience avec près d’une cinquantaine de matchs en D1 (dont une bonne partie comme titulaire), après avoir participé aux maintiens d’Albi dans l'élite lors des trois dernières saisons. Ses belles performances lui ont d'ailleurs permis d'honorer une sélection en équipe de France U20 face à l'Allemagne l'an dernier. Cet été, elle a également décroché une médaille de bronze aux championnats d'Europe universitaires à Porto, durant lesquels elle a notamment inscrit deux buts, avec son université de Toulouse. En bref, un CV déjà des plus intéressants à son jeune âge.


Si elle ne prévoyait pas forcément de partir d'Albi jusqu’à être contactée par le nouveau coach du DFCO Yannick Chandioux, elle a finalement décidé de relever le défi dijonnais : “Le projet du club avec l'envie de monter en D1, le fait de découvrir de nouvelles expériences après 10 ans passés à Albi, la proximité entre les études et les entraînements - avant je faisais mes études sur Toulouse - sont des choses qui ont pesé en faveur du DFCO. Le choix n'a pas été simple car je laisse une grosse partie de ma vie, ma famille, mes amis, à des centaines de kilomètres mais aujourd'hui je ne regrette pas mon choix. Je me sens bien à Dijon.” Un choix courageux donc, qui fait aujourd'hui le bonheur du DFCO. Au niveau de son style de jeu, elle admet volontiers qu’elle aime déborder dans son couloir, mais tempère un peu : “Il faut quand même que je garde en tête que mon job est d'abord de défendre et ensuite d'apporter offensivement quand la situation s'y prête” et ajoute avec humour à propos de l'engagement qu'elle met sur le terrain que “oui, dans les duels j'essaye de faire mon maximum pour montrer qu'ici c'est Dijon !”

Quant à notre titre de “Joueuse du match” contre Saint-Étienne, elle l’a reçu avec plaisir et s’en amuse : “Au début de saison je m'étais même dit pour rire que ça devait être sympa d'être élue "joueuse du match" parce qu'en général c'est plutôt aux joueuses à vocation offensive qu'on le discerne.” Même si elle avoue qu’elle aurait préféré être récompensée après une victoire... Au vu de ses performances depuis le début de saison, peut-être bien que ce n’est qu’une question de temps !

216 vues

© Le Dijon Show, 2020

Le Dijon Show
  • Facebook Le Dijon Show
  • Twitter Le Dijon Show
  • Instagram Le Dijon Show
  • Twitch Le Dijon Show TV
  • Youtube Le Dijon Show
Le Dijon Show Féminin
  • Twitter Le Dijon Show Féminin
  • Instagram Le Dijon Show Féminin
  • Youtube Le Dijon Show Féminin