• IlPdg

Elsa Bailly, attaquante d'avenir

Mis à jour : 23 oct. 2018

Pour la deuxième saison de suite, les U19 Féminines sont qualifiées pour les demi-finales du Challenge National Excellence. À cette occasion, découverte d'Elsa Bailly qui, à 17 ans, est l'une des joueuses les plus prolifiques de cette équipe. Et l'une des espoirs du DFCO.

Elsa Bailly a été recrutée par le DFCO à l'inter-saison 2016, alors qu'elle jouait en équipes de jeunes avec l'US Blanzy. À seulement 15 ans lors de son arrivée, elle découvre donc les U19 Nationaux et, pour sa première saison, termine meilleure buteuse du DFCO en faisant trembler les filets à 12 reprises, soit plus d'un quart des buts de son équipe. Cette saison, elle pointe à 15 buts, portant donc son total à 27 réalisations en deux ans. Une saison en U19 ne comportant que 20 matchs, on vous laisse imaginer qu'il s'agit d'un très bon ratio !


Cette gauchère est plutôt polyvalente, étant capable de jouer un peu partout devant, mais préfère tout de même être en pointe comme elle l'explique : "Je peux jouer 9 ou alors sur le côté, mais je préfère en 9, je me sens largement plus à l’aise." Au niveau de ses qualités, elle met en avant "les dribbles, la finition" et le fait de pouvoir marquer "à tout moment". En revanche elle estime manquer un peu de vitesse et devoir "muscler plus [son] jeu" , ainsi que progresser sur son pied droit. Sur les quelques matchs vus en U19, elle affiche un profil d'attaquante technique, dotée d'une belle qualité de frappe, avec la capacité de marquer de façons variées. Parmi tous ses buts, il y en a d'ailleurs un qu'elle retient particulièrement : "Lors de mon match à Clermont en première phase, je suis rentrée et j’étais catastrophique, du coup le coach m’a ressortie. Je suis réentrée plus énervée qu’autre chose et j’ai mis un doublé, le premier but que j’ai mis était du milieu de terrain et je l’ai mis sous la barre en lobant la gardienne, je pense que c’est le plus beau."


La jeune buteuse, qui cite Griezmann, Mbappé et Pogba en joueurs préférés, ou encore Martial et Lacazette en références à son poste, s'entraîne aussi de temps en temps avec le groupe D2. Pour le moment, elle ne compte qu'une apparition en Division 2 (à Nîmes, lors de la 1ère journée) mais affirme qu'elle n'avait pas spécialement pour objectif de jouer davantage avec l'équipe première cette saison. "La saison prochaine pourquoi pas, mais je préfère être avec les U19 pour l’instant" admet-elle.


Dimanche, les U19 Féminines s'apprêtent à disputer les demi-finales d'Excellence. Chez une équipe de Saint-Maur qu'elles avaient battu à deux reprises en championnat la saison dernière. Les Dijonnaises semblent bien armées avec notamment un bilan offensif impressionnant (89 buts en 20 matchs !), et Elsa Bailly note aussi l'état d'esprit général : "On s’entend toutes bien que ce soit avec les filles ou avec les coachs, il y a un bon groupe et surtout un bon esprit d’équipe, on se soutient tout le temps en match comme à l’entraînement." Un groupe soudé qui aimerait sans doute éviter le sort cruel d'il y a un an, avec une élimination aux tirs aux buts par Vendenheim à ce stade de la compétition. Car si le DFCO a échoué dans son objectif d'accéder à la phase Élite en première partie de saison, l'ambition est maintenant clairement d'être sacré champion de France d'Excellence.

680 vues

© Le Dijon Show, 2020

Le Dijon Show
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Icône social Instagram
  • Icône sociale YouTube
Le Dijon Show Féminin
  • Twitter Social Icon
  • Icône social Instagram
  • Icône sociale YouTube