• IlPdg

Tatiana Solanet, la maestra

Mis à jour : 23 oct. 2018

Arrivée au DFCO il y a un an et demi, avec une très solide expérience de l'élite, Tatiana Solanet ne cesse d'impressionner de par ses performances et sa classe technique. Celle qui est assurément l'une des grandes artisanes de la montée sera un atout majeur en D1.

Lors de ses premiers pas sous le maillot rouge, à l'hiver 2017, Tatiana Solanet n'a pas mis longtemps à se mettre en évidence. Sept minutes ont suffit pour lui permettre d'ouvrir le score, face à son ancienne équipe d'Yzeure, d'un subtil lob de l'extérieur du pied. Avant de délivrer, en fin de match, une passe décisive idéale pour Laura Bouillot. Depuis, près d'une trentaine de matchs sont passés et la fantasque meneuse de jeu a pu montrer toute l'étendue de son talent.


Son style de jeu souvent spectaculaire, que cela soit par ses dribbles ou même parfois par ses buts, l'a rendue connue aux yeux des supporters. C'est donc naturellement que ces derniers l'ont désignée en tant que meilleure joueuse de la saison, une distinction qu'elle reçoit avec joie, tout en restant humble : "Je voudrais remercier tous ceux qui ont voté pour moi, ça me fait énormément plaisir. Après c'est vrai que pas mal de personnes viennent me voir pour dire qu'ils apprécient mon jeu, mais si j'arrive à être autant performante c'est aussi et surtout grâce à mes coéquipières !" Si Tatiana Solanet se distingue par une qualité technique bien au-dessus du lot, elle est en effet avant tout une joueuse très collective, qui sait faire preuve de vista pour mettre aussi bien son aisance balle au pied que sa vision du jeu au service de l'équipe.


Elle représente en outre un atout précieux sur coups de pied arrêtés. Si l'un de ses coups francs avait offert la victoire contre Metz en début de saison, elle a surtout réalisé 7 passes décisives sur phases arrêtées lors des seuls 10 derniers matchs ! Une réussite impressionnante dans un exercice où elle semble avoir développé une vraie technique. En particulier pour ses corners, toujours extrêmement précis. "Les coups de pied arrêtés on les bosse pas mal le vendredi avant les matchs", explique-t-elle. "J'ai des conseils du staff pour mieux me positionner et être plus efficace donc grâce à ça c'est vrai que je me suis améliorée !"

"Ce qui est sûr c'est que la saison prochaine je suis au DFCO !"

Capable de débloquer des situations, que ça soit par des gestes techniques imprévisibles, des frappes lointaines ou encore des passes lumineuses, Tatiana Solanet s'avère être tout simplement indispensable dans le collectif dijonnais. Tout ceci sans oublier d'évoquer son apport défensif important, car elle ne rechigne jamais à la tâche, donnant souvent l'impression d'être partout sur le terrain. De plus, malgré son jeune âge (26 ans cet été), elle détient déjà une sacrée expérience avec plus d'une centaine de matchs de D1 à son actif, disputés au cours de 7 saisons (avec les clubs de Rodez, Yzeure et Albi). À plus d'un titre, cette pure numéro 10 assurera un rôle primordial dans la quête du maintien dijonnais ces prochains mois. Car, si on n'a pas pu lui faire dire qu'elle sera toujours là dans dix ans (qui ne tente rien n'a rien, hein !) que les habitués des Poussots se rassurent, elle le confirme : "Ce qui est sûr c’est que la saison prochaine je suis au DFCO !"


En attendant, elle va s'envoler cet été pour les États-Unis avec l'équipe de France militaire. Il s'agira de retrouvailles avec la tunique bleue puisque sa précédente convocation, en équipe de France B, remonte à 2012. Une opportunité qui pourrait l'aider, si elle se montre performante, à espérer une sélection à un étage supérieur par le futur. Une ambition qu'elle affirme. "J'ai fait les équipes de France jeunes et B et là je vais faire la Coupe du monde militaire, je vais me donner à fond pour essayer de viser plus haut parce que oui c’est quelque chose que j’ai dans la tête !" Et on y croit, car ce n'est certainement pas le talent qui lui manque.



Tatiana Solanet cette saison :

  • 11 buts en D2 (2ème meilleur buteuse du DFCO, 4ème meilleure buteuse du championnat)

  • 10 passes décisives en D2 (meilleure passeuse du DFCO)

  • Joueuse du DFCO la plus utilisée (2148 minutes de jeu sur 2160 possibles)

  • Élue joueuse de la saison (55% des votes)

  • Record de titres de Joueuse du match Made in DFCO (5 cette saison, 8 au total)

  • Et un nombre incalculable de reins brisés


Crédits photos : Baptiste Paquot / Merci beaucoup à Tatiana Solanet pour sa participation

© Le Dijon Show, 2020

Le Dijon Show
  • Facebook Le Dijon Show
  • Twitter Le Dijon Show
  • Instagram Le Dijon Show
  • Twitch Le Dijon Show TV
  • Youtube Le Dijon Show
Le Dijon Show Féminin
  • Twitter Le Dijon Show Féminin
  • Instagram Le Dijon Show Féminin
  • Youtube Le Dijon Show Féminin