• Of

Stats collectives avancées du DFCO après 17 journées, quelles sont les tendances ?

Alors que le club vient de quitter la dernière place, c'est le moment idéal pour faire un état des lieux en data après 8 matchs de David Linarès aux commandes ! C'est parti avec cet article sur le volet collectif !

Le 11 de départ face à Nîmes
Les nouveaux hommes forts de l'entraineur © DFCO

Focus sur les données ciblées des 8 derniers matchs

Pour rappel, l'équipe a joué 4 matchs à domicile (Lens, Saint Etienne , Lille, Monaco) et 4 matchs à l'extérieur (Metz, Nice, Nantes, Nîmes). Certaines données surprenantes que nous allons aborder sont vraisemblablement liées à ce calendrier.


Les chiffres bruts:

  • 12ème au classement avec 9 pts, 18ème à domicile (1pt) et 5ème à l'extérieur (8 pts)

  • 16ème attaque avec 8 buts, 20ème à domicile (0 but) et 6ème à l'extérieur (8 buts)

  • 7ème défense avec 8 buts, 9ème à domicile (4 buts) et 6ème à l'extérieur (4 buts)

Valeurs théoriques :

  • 18ème en xPts (7.61), 19ème à domicile (3.31) et 13ème à l'extérieur (4.30)

  • 15ème attaque avec 8.30xG (buts qui auraient du être inscrits), 20ème à domicile (2.26) et 7ème à l'extérieur (6.04)

  • 13eme défense avec 11.95xGa (buts qui auraient du être encaissés), 7ème à domicile (4.19) et 15ème à l'extérieur (7.17)

On note une surperformance défensive avec presque 4 buts évités, contre une attaque globalement au niveau supposé.


Le bilan brut est plutôt flatteur avec une 12ème place au nombre de points contre une place de barragiste avec les points attendus.


Les systèmes utilisés:


Le système de jeu est resté quasi immuable sur cette période: 442 en défense avec un pressing réalisé majoritairement par les attaquants.

Avec le ballon, un 4231 plutôt flexible, les ailiers se recentrant à tour de rôle pour apporter de la densité dans l'axe.


Analyse générale


La temporalité des actions:

Les buts marqués sont assez bien repartis sauf le créneau 31/45min avec 0 but sur la saison.

En défense aucun but encaissé entre la 31 et la 75ème en 8 matchs.


Focus Tirs

Comme en novembre, avec le graphique ci-dessus, on a 2 observations. Les tirs sont concentrés dans l'axe, plutôt une bonne chose, mais principalement à moyenne/longue distance.


Comparaison et classement en ligue 1 :

  • Les tirs se rapprochent un peu avec 17.4 Yards* (de 12ème à 9ème)

  • Le nombre d'actions menant à un tir est faible 15.1/90m (19ème)

  • Tout comme la production de tirs à 10.1/match (18ème)

  • La précision est insuffisante : 2.76 tirs cadrés/90 (20ème)

  • La qualité reste médiocre avec 0.08xG/tir (20ème)

*1 Yard = 0.91m


Conclusion : l'équipe se rapproche légèrement du but mais tire trop peu et trop mal pour inquiéter les défenses adverses.

Elle est par ailleurs très peu efficace sur CPA (Coup de Pied Arrêté) : 12ème en nombre de corners (80) pour seulement 31 tirs et 1 but.

Même chose pour les CF (Coup Franc) avec 18 tirs créés (7 pour CF directs et 11 pour CF indirects) et aucun but marqué.


Focus Passes


L'équipe se classe toujours dans la moyenne en cumul de passes réussies (11ème) et en pourcentage (80.4%, 12ème), chiffres corrects pour le championnat, tout comme sa résistance au pressing (11ème au classement).


Si on se penche sur la partie offensive, le classement est stabilisé en remontant sur le terrain :

  • 16ème en cumul de Passes Clés (menant à un tir)

  • 16ème en cumul de passes dans le dernier tiers du terrain

  • 16ème en cumul de passes dans la surface adverse

Les données suivantes traduisent toujours un manque de variété dans la circulation du ballon :

  • 14ème en nombre de passes réussies vers l'avant

  • 17ème en cumul de transversales (renversement de jeu)

  • 18ème en cumul de centres (76)

  • 19ème en cumul de centres réussis dans la surface

En conclusion sur la circulation du ballon, l'équipe privilégie toujours un circuit en U pour faire monter le ballon avant de revenir au centre pour effectuer des tirs en limite de surface, avec une défense adverse souvent regroupée. En installant Baldé en pointe, l'équipe tente aussi régulièrement de le trouver en profondeur, ce qui classe l'équipe 4ème au nombre de hors jeux sifflés.


Focus possession de balle


Si l'équipe est dans la moyenne en nombre de ballons touchés (9ème), la tendance sur les zones concernées est toujours très marquée (chiffres en cumul) :

  • 2ème en nombre de touches dans sa surface

  • 3ème dans la zone défensive (30m)

  • 13ème au milieu de terrain

  • 17ème en zone offensive

  • 18ème dans la surface adverse

Point positif, l'équipe est 4ème du championnat en nombre de dribbles réussis et 6ème en %.


Durant les 8 derniers matchs, l'équipe a proposé des prestations disparates en possession dans le camp adverse:

  • 12ème en résistance au pressing, mais 16ème à domicile et 6ème à l'extérieur.

  • 11ème en nombre de passes dans le dernier tiers du terrain, dont 18ème à domicile et 6ème à l'extérieur.

Cela peut notamment s'expliquer par le type d'opposition défensive rencontrée (cf liste des adversaires ci dessus).


En conclusion, l'équipe a toujours tendance à conserver la possession en zone défensive puis à sauter des lignes de passe pour privilégier des attaques rapides. Comme vu précédemment si cela ne fonctionne pas, elle se rabat sur une circulation prudente en U avant de finir sur une frappe dans l'axe. On souligne néanmoins une légère tendance à conserver le ballon dans le camp adverse notamment via les relais de Celina. Le pourcentage de possession se trouve dans la moyenne (11ème à 47.8%).


Focus défense


L'équipe a une intensité de pressing moyenne, classée 13ème en nombre d'actions de pressing, 12ème en niveau d'intensité et 11ème en temps de déclenchement de ce pressing sur les 8 derniers matchs.


Depuis le dernier pointage elle passe de 5ème à 2ème en nombre de dégagements mais recule sur les autres indicateurs:

  • de 6 à 10ème en cumul d'actions défensives (tacles + interceptions)

  • de 3ème à 6ème en nombre d'interceptions

  • de 2ème à 6ème en nombre de tirs bloqués

Ces chiffres sont assez cohérents : l'équipe équilibre un peu plus son travail défensif sur sa moitié de terrain. Elle est 9ème en nombre de pressings en zone défensive et 13ème au milieu contre 18ème en zone offensive.


En tablant souvent sur des offensives rapides, elle souhaite toujours prendre les adversaires en profondeur en les laissant s'installer dans son camp.


En revanche cela facilite le travail de l'équipe adverse qui a différentes situations d'attaques dangereuses :

L’équipe est 20ème en nombre de fautes concédées (contre 18ème en fautes provoquées) et 17ème en % de duels aériens gagnés.


La défense des CPA est toujours problématique:

  • 47 tirs subis sur corner et 3.73 xG concédés (1 seul but effectif)

  • 20ème au classement des corners concédés (6.46 / match)

  • 36 tirs subis suite à des CF (1 but encaissé contre 2.61xG supposés)

Enfin l'équipe concède trop de fautes dans sa surface, déjà 7 penalties sifflés contre elle, record partagé avec Montpellier.


Cela se traduit sur le tableau ci-dessous où l'on constate que les positions de tir sont toujours plus favorables pour l'adversaire quelque soit leur origine (xG/SHOT contre xGA/SHOT):

*xG: tir tenté *xGA: tir concédé


Bilan général


L'équipe est avant dernière après 17 journées, ce qui est justifié par beaucoup de chiffres ici et résumé sur ce tableau :

On sent tout de même quelques nouvelles tendances pointer vers une approche plus équilibrée. C'est prometteur à condition de gagner en consistance, principalement en situation d'attaque placée, car la surperformance défensive pourrait aussi disparaitre à tout moment. Si l'équipe trouve les circuits pour progresser au cœur du jeu, les bons résultats peuvent vite s'enchainer!


Sources : Fbref / Understat / Whoscored / Wyscout

512 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout