• Of

Stats individuelles avancées du DFCO après 10 journées, comment les utiliser ?

Alors que le club est en difficulté et que David Linarès vient d'être confirmé à la tête de l'équipe, c'est le moment idéal pour continuer l'état des lieux en data de ce début de saison. Place aux joueurs !

Mama Baldé, un des hommes forts du début de saison

Focus Gardiens


Un point à développer ici, c'est l'importance du dernier rempart pour l'équipe. On veut donc évaluer l'impact de Gomis sur la première partie de saison et la qualité d'Allagbé pour le remplacer (Racioppi n'est pas comptabilisé car l'échantillon est trop faible avec 1 seul match).


La première stat est le pourcentage de tirs arrêtés : l'avantage est pour Gomis (71%) contre Allagbé (60%).


Une autre stat intéressante permet de mesurer la performance des arrêts, en comparant buts encaissés et cumul des xGA (but supposés être encaissés) :

  • Gomis : + 0.7 (0.15/90 min) / 6ème de L1

  • Allagbé : - 1.9 (-0.48/90 min) / 19ème de L1

Cela signifie qu'Allagbé a encaissé quasi 2 buts de plus que prévu.

On a donc clairement une différence d'impact sur ce début de saison.


En revanche Allagbé est devant en terme de jeu au pied. Il relance mieux à longue distance, tout en jouant plus court en général. Enfin si Gomis était plus présent dans les airs, Allagbé soulage davantage sa défense dans un rôle de libéro hors de la surface de réparation :


Focus Tirs


Dans l'analyse collective on a dégagé 2 observations. Les tirs sont concentrés depuis l'axe, plutôt une bonne chose, mais principalement à moyenne/longue distance. De même l'équipe tire assez correctement en nombre, mais a du mal à se créer des positions dangereuses pour marquer.


On retrouve ces tendances en individuel avec 3 joueurs dans le top 50 des gros tireurs de L1 :

  • Baldé (7ème)

  • Chouiar (40ème)

  • Dina (41ème)

Baldé est même 3ème en fréquence (derrière Neymar et Mbappé) avec 4.46 tirs/90min. Par contre il souffre d'un manque de précision (29% de tirs cadrés) malgré des tirs assez proches (14 Yards* de moyenne). Ça se traduit par une sous-efficacité globale avec 1.2 but de moins qu'attendu.

*1 Yard = 0.91m

Mama Baldé en bonne compagnie

Pour Chouiar, le principal sujet est la sélection des tirs, qui sont souvent de l'extérieur de la surface (21 Yards de moyenne) ce qui fait baisser la proportion de tirs cadrés (26%) et les chances de marquer (0.05 xG/tir).

Concernant Dina, il sélectionne davantage ses tirs (1.74//90 min) avec des positions de tir relativement proches (16 Yards de moyenne) ce qui favorise sa précision (33% de tirs cadrés) et ses chances de marquer (0.11xG/tir).


A noter que sur ses 2 premiers matchs Konaté semble se créer des occasions assez proches du but (2 tirs/90 min à 11 Yards de moyenne), ce qui peut aboutir sur des chances de marquer assez élevées (0.13 xG/tir). Si ses qualités de finition sont dans la moyenne, il pourrait rapidement être un apport offensif significatif pour l'équipe.


Sur Coup de Pied Arrêté (CPA), Ecuélé Manga est le danger offensif principal avec 8 tirs (40% du total de l'équipe). Ses indicateurs de précision et d'efficacité indiquent qu'il doit rester la cible prioritaire, même si il semble judicieux de varier les combinaisons, vu les faibles résultats de l'équipe sur ce critère.


Focus création d'occasions


Voici un gros motif de satisfaction : en effet Chouiar se situe à la 7ème place du nombre d'actions menant à un tir (AMT) créées en L1 et 6ème en fréquence (5.6/90min). Ces occasions sont réparties entre actions dans le jeu et CPA qu'il tire souvent :

Chouiar également bien entouré

Derrière lui l'écart est important mais 2 joueurs se dégagent : Celina et Dina qui sont les seuls supérieurs à 2 AMT/90 min. Ces joueurs sont donc ceux qui amènent le plus de danger en attaque. Quelques observations annexes :

  • Au milieu de terrain, Diop et Ndong ont des contributions équivalentes, Lautoa en retrait

  • A droite, Boey semble bien plus efficace que Chafik sur ce domaine

  • A Gauche, Ngonda est supérieur à Chala

  • Devant Baldé est correct mais Assalé bien derrière

  • Younoussa avait fait 2 entrées spectaculaires (Strasbourg et Brest), à revoir


Focus Passes


Comme vu précédemment, le DFCO a tendance à conserver la possession en zone défensive puis à sauter des lignes de passe pour privilégier des attaques rapides. Si cela ne fonctionne pas, l'équipe se rabat sur une circulation prudente en U avant de finir sur une frappe dans l'axe.


C'est donc logique de voir les défenseurs en tête du classement de total de passes, avec les milieux centraux qui décrochent souvent pour permettre la sortie de balle depuis l'arrière :

Un homme se dégage sur cette première relance : Bruno Ecuélé Manga.

Il est classé 16ème de L1 sur ce point, avec un taux de réussite très correct :

Ne faîtes pas attention au numéro 1

On peut même affiner ces données :

Ça représente la distance parcourue par le ballon sur ses passes. Traduction, il fait beaucoup circuler le ballon. On le retrouve même 22ème sur le classement de distance de passes vers le but, ça implique donc des passes qui cassent le premier rideau défensif.

Confirmation avec ce tableau :

Il est 8ème du classement de L1 des passes à mi-distance (15 à 30m). Attention, cela prend également en compte les passes latérales.

Enfin on le retrouve 22ème sur les passes à +30m, avec un taux encore correct pour la catégorie. BEM s'affirme donc comme premier relanceur fiable sur attaque placée.


Plus haut sur le terrain, on a plusieurs informations intéressantes :

  • Lautoa est 8ème de L1 en taux de passes longues réussies (85% à 48 sur 56), c'est le principal élément pour renverser le jeu.

  • Ndong et Chafik sont les joueurs de l'équipe qui font le plus de passes dans le dernier tiers du terrain, ainsi que des passes d'au moins 10m vers l'avant (Deep Completions). Ndong est d'ailleurs 21ème de L1 sur ce critère.

  • Celina est à égalité avec eux en ratio/90 minutes et bien devant pour les passes réussies dans la surface adverse. Il est même 10ème de L1 avec 2.43 passes/90 min.

  • Enfin concernant le cumul passes clés (donnant lieu à un tir), le classement de l'équipe est dominé par Chouiar devant Dina et Celina, Chouiar étant classé 9ème de L1. En proportion, Chouiar est devant Sammaritano et Celina :


Focus prises de balle


Si on se penche sur les chiffres de l'équipe balle au pied, nous allons étudier 2 données principales : les données de dribble et de conduite de balle.


Pour le dribble nous avions déjà vu que l'équipe est plutôt performante collectivement. Ces chiffres sont portés par Chouiar et Dina qui sont dans le top 15 de L1 :

On remarque tout de même une grosse différence d'efficacité entre les 2

Dina se retrouve même dans le top 15 des distances parcourues vers le but balle au pied :

Il est également dans le top 15 des fautes provoquées :

Il est donc particulièrement efficace pour remonter balle au pied vers l'avant, malheureusement cela s'accompagne de pas mal de déchet : on le trouve également 3ème au classement des contrôles manqués et 2ème au classement des pertes de balle.


Notons pour finir que Assalé est largement leader des fautes provoquées en ratio, avec 3.87/90 min.


Focus défense


Dans le premier article nous avons déjà constaté que l'équipe a tendance à se replier vers le but et effectuer son travail de récupération devant sa surface.


A ce sujet, le pressing est mené par 2 hommes en priorité, à savoir Ndong et Dina qui sont tous 2 dans le top 20 des actions de pressing en L1 :

On remarque d'ailleurs la différence d'efficacité entre eux

L'activité de pressing de Ndong est encore plus visible en zone défensive où il se classe 4ème du championnat. Comme vu précédemment, l'intensité décroit plus haut sur le terrain. Ndong est toujours le premier Dijonnais au pressing médian (16ème de L1) et Baldé est le plus impliqué devant (27ème de L1) toujours en cumul.

Ramené en ratio/90 min, les milieux centraux sont relativement proches, avec Marié qui prend la tête de l'équipe :

Ndong est le meilleur Dijonnais sur d'autres domaines, comme le classement des tacles réussis ou il se situe 7ème de L1 :

Ou encore le cumul tacles + interceptions où il se classe 10ème du championnat.


En ratio /90min, Ndong est toujours bien classé sur la plupart des indicateurs, mais on peut souligner le travail de Baldé qui retrouve 2ème de l'équipe en nombre et % de pressing réussis. Il peut donc être le premier défenseur utile de l'équipe, car il est évidemment leader sur la ligne d'attaque :

On a constaté que l'équipe a tendance à se replier vers le but et effectuer son travail de récupération devant sa surface. C'est donc logique de retrouver la charnière Ecuélé Manga et Panzo dans le top 15 des dégagements de L1 :

En ce qui concerne le jeu aérien, on retrouve en tête Lautoa et Boey qui remportent 70% de leurs duels. BEM est leader en quantité mais on doit relever le faible ratio de Panzo qui n'a remporté que 2 duels sur 12 de la tête.


Enfin on a identifié le nombre important de fautes concédées par l'équipe, ce qui se retrouve dans le classement du championnat avec 2 joueurs dans le top 10 :

Si l'on rapporte ces chiffres en ratio, Diop est largement devant avec presque 4 fautes /90 min.


Pour résumer:


L'équipe est lanterne rouge après 10 journées, mais les joueurs sont bien classés dans de nombreux domaines.

  • Bruno Ecuélé Manga est l'homme fort de la défense, précieux sur la première relance et source de danger sur CPA.

  • Didier Ndong est incontournable pour son activité défensive et sa précision de passe vers l'avant.

  • Eric Junior Dina Ebimbé a de très fortes qualités d'activité et de projection vers le but, malgré certains défauts de jeunesse faciles à corriger.

  • Bersant Celina a des atouts remarquables pour amener du danger dans la surface adverse notamment par sa vision du jeu et sa qualité de passe.

  • Mounir Chouiar est un élément clé du secteur offensif, par sa capacité à générer des occasions par le dribble et la passe, parmi les meilleures du championnat.

  • Mama Samba Baldé fait parler sa disponibilité pour se mettre en situation de frapper et récupérer la balle en position haute.

Avec certains ajustements, le club a toutes les raisons de rester optimiste si il parvient à exploiter ces nombreux points forts. A David Linarès d'animer au mieux l'équipe pour redresser la barre !


Bonus


Voici ma suggestion de formation pour associer au mieux ces éléments, en attendant de voir le reste de l'effectif !

Source: Fbref

384 vues4 commentaires

© Le Dijon Show, 2020

Le Dijon Show
  • Facebook Le Dijon Show
  • Twitter Le Dijon Show
  • Instagram Le Dijon Show
  • Twitch Le Dijon Show TV
  • Youtube Le Dijon Show
Le Dijon Show Féminin
  • Twitter Le Dijon Show Féminin
  • Instagram Le Dijon Show Féminin
  • Youtube Le Dijon Show Féminin