DFCO 2-1 Saint-Étienne : Green Lanterne rouge

Pour son tout premier match officiel, le Dijon FCO d'Omar Daf s'offre une victoire de gala à domicile contre une AS Saint-Étienne en reconstruction. Un succès mérité pour une équipe qui ne connaît que peu de nouveaux par rapport à l'an dernier, mais surtout plusieurs joueurs revanchards et appliqués sur le terrain. Les visiteurs, qui restent derniers avec -3 points, ont de quoi être verts de de rage et rouges de honte à cause d'erreurs grossières et d'une attitude insuffisante sur le terrain. Bienvenue en Ligue 2 !


Ça sent le feu, ça sent la poudre. Pour son retour sur les pelouses de Ligue 2, le DFCO se paye une affiche de gala face à l'AS Saint-Étienne et retrouve un Gaston-Gérard bien rempli, en partie par des stéphanois mais aussi par des supporters dijonnais prêts à s'enflammer et à retrouver, enfin, du spectacle dans leur stade. Pour sa première en match officiel à la tête des Rouges, Omar Daf aligne un 4-2-3-1 qui permet aux recrues Walid Nassi et Idrissa Camara de faire leurs premiers pas en Ligue 2. Daniel Congré, qui conserve le brassard de capitaine, est épaulé par Zargo Touré dans l'axe de la défense alors que Senou Coulibaly, touché, est finalement absent de la feuille de match, tout comme Adama Fofana. Rocchia et Soumaré, déjà passés sous les ordres du Sénégalais à Sochaux, sont également titulaires, tout comme le revenant Didier Ndong. De leur côté, Assalé, Chahid, ou encore Ngouyamsa prennent place sur le banc.


LE MATCH

Dès les premiers instants, les Dijonnais se montrent conquérants, se créant une première situation chaude dans la surface stéphanoise. Et dès la 2e minute, Cheikh Traoré commet une faute... Certaines choses sont immuables ! Dans le même ordre d'idée, l'ex-Nîmois Briançon écope d'un jaune dès la 7e minute. Un fait de jeu pas forcément anodin si tôt dans la partie. Dans ces 10 premières minutes, si la possession s'équilibre petit à petit, les meilleurs mouvements sont surtout dijonnaises. Les 4 joueurs offensifs combinent beaucoup et posent pas mal de problèmes à l'organisation défensive stéphanoise. Des difficultés qui amènent l'arrière-garde forézienne à écoper d'un 2e jaune dès la 11e minute, après un geste irrégulier de Maçon sur Le Bihan. Sur le coup-franc qui suit, Jordan Marié dépose le ballon sur la tête de Daniel Congré mais la reprise du capitaine manque de puissance et est bien captée par Green.


Un Daniel Congré présent dans les deux surfaces puisque dans la minute qui suit, il dégage en catastrophe un centre fuyant venu de la gauche. Le corner qui suit ne donne rien pour l'ASSE. Une première situation qui va enhardir les Verts, qui posent le pied sur le ballon et pénètrent davantage dans la moitié de terrain dijonnaise, même si leurs actions manquent de précision, au grand dam d'un Laurent Battles particulièrement agacé sur son banc. La plus belle occasion dijonnaise va avoir lieu à la 17e minute. Le Bihan, auteur d'un très bon début de match, efface son vis-à-vis d'un grand pont et transmet à Soumaré sur l'aile droite. Celui-ci progresse balle au pied puis centre à destination de Camara, dans l'axe, qui laisse intelligemment filer jusqu'à Le Bihan esseulé au second poteau. L'avant-centre dijonnais reprend du plat du pied mais Green sort un arrêt exceptionnel ! Le DFCO était tout proche d'ouvrir la marque sur une action magnifiquement jouée.


Nouvelle situation à la 22e minute, avec un beau travail de Nassi côté gauche, qui remet à Rocchia dont le centre trouve Camara. La reprise est déviée en corner par Giraudon. Celui-ci ne donne rien mais le DFCO continue de mettre la pression sur la défense stéphanoise. Et qui ne se laisse pas non plus marcher sur les pieds dans sa surface ! À la 26e minute, même si Krasso efface Congré d'un très beau geste technique, Rocchia intervient immédiatement d'un tacle glissé tout aussi maîtrisé. On approche de la demi-heure de jeu et le DFCO continue de partir à l'attaque.


Nassi dédouble parfaitement avec Rocchia. Le latéral dijonnais centre en bout de course. Un centre qui semble ne pas pouvoir aller jusqu'à Bryan Soumaré mais Nade loupe complètement son intervention et permet à l'ailier dijonnais de toucher suffisamment le ballon pour profiter d’un contre favorable vers Mickaël Le Bihan qui crucifie Green à bout portant (1-0, 29e) ! Ouverture du score totalement méritée pour des Dijonnais supérieurs techniquement et dans les intentions, ainsi que pour MLB qui confirme sa très bonne forme affichée pendant les matchs de préparation !

Mais attention, Saint-Étienne est loin de s'avouer vaincu. Krasso réalise un énorme travail sur le côté gauche de la surface, efface Ndong et remet en retrait à Youssouf, tout seul face au but. Mais le milieu stéphanois ne s'applique pas assez et gâche l'offrande, en frappant presque directement sur Daniel Congré, qui dévie le ballon. Avertissement sans frais pour les Dijonnais, qui doivent se méfier et ne surtout pas autant reculer après l'ouverture du score ! Cette grosse occasion redonne de la hargne aux Stéphanois, tandis que les hommes d'Omar Daf accusent une petite baisse de régime, ce qui offre une nouvelle occasion aux Verts. Krasso, encore lui, travaille côté droit et centre à destination de Bouanga, mais Zargo Touré intervient de la tête en catastrophe (et manque de peu le CSC), un geste crucial.


Il était dit toutefois que la réussite serait en ce début d'après-midi du côté des Rouges. Le Bihan, décidément intenable, se bat comme un diable au milieu de trois stéphanois, parvient à conserver le ballon et le glisse à Camara, décalé à gauche de la surface. L'ancien pensionnaire de D2 Turque frappe au but. Le ballon est repoussé par Green mais revient sur Bryan Soumaré, qui n'a plus qu'à catapulter le cuir au fond des filets (2-0, 41e). Le DFCO mène de deux buts au terme d'une première période maîtrisée ! Mieux, les Dijonnais parviennent à faire le break dans un temps faible et à quelques minutes de la mi-temps.


Les hommes d'Omar Daf peuvent rentrer aux vestiaires la tête haute, tant la copie rendue est de bonne facture. Le plus dur est fait, mais il faudra gérer cette avance en seconde mi-temps et se méfier des fulgurances stéphanoises, en particulier de celles de Krasso, plusieurs fois dangereux au cours du premier acte.

Dame Fortune sourit enfin aux Verts

Pas de changement à la pause côté dijonnais et un premier corner obtenu dès la 47e minute. Tiré par Soumaré, il ne donne rien. Pas plus que le corner stéphanois dans les instants qui suivent. Les Dijonnais vont rapidement repartir sur de bonnes bases en se créant deux énormes occasions. D'abord, Le Bihan hérite d'un ballon détourné dans sa course, se défait de son défenseur et adresse une passe parfaite devant la surface pour Nassi, qui a tout le temps d'ajuster sa frappe... mais qui tire largement au-dessus de la barre ! Sur l'action qui suit, c'est cette fois Nassi qui déborde côté gauche et centre fort devant le but. Le ballon passe devant tout le monde et arrive jusqu'à Le Bihan au second poteau qui loupe sa reprise du gauche à bout portant face au but vide ! Le DFCO, qui avait l'opportunité d'enterrer des Stéphanois asphyxiés, vient de gâcher deux énormes occasions.

« Dijon aurait pu nous en mettre quatre et il n'y aurait rien eu à dire » - Jimmy Giraudon (ASSE).

Les débats s'équilibrent passé ce gros temps fort dijonnais. Dijon est bien en place et ne se laisse pas déstabiliser par les tentatives foréziennes, même si Congré écope d'un carton jaune à la 58e minute pour une vilaine faute sur Krasso, qui après avantage donne une chance à Aiki de tirer, c'est largement hors du cadre. Giraudon aussi est averti quelques minutes plus tard pour un mauvais geste sur Camara. À l'heure de jeu, l'ASSE joue donc avec deux centraux avertis. Une donnée que les attaquants dijonnais auront en tête pour appuyer là où cela peut faire mal. Alors que le DFCO continue de gérer son avance, l'ASSE tente de réduire la marque, mais la frappe en pivot de Bouanga, à l'angle de la surface, est parfaitement repoussée par Reynet en corner (63e). C'était nécessaire, car des Verts rôdaient juste devant lui !


Premier changement dijonnais à la 68e minute, Roger Assalé prenant la place d'un Walid Nassi visiblement fatigué et peut-être touché. Dans la foulée, sur une action en apparence anodine, Ayman Aiki, rentré à la pause, tente de remettre en retrait un long centre de Bouanga, mais son geste se transforme en frappe et le ballon heurte le montant de Baptiste Reynet avant de finir au fond des filets. Alors que le rythme a quelque peu baissé, l'ASSE revient au score (2-1, 69e). Le DFCO va devoir repartir de l'avant pour ne pas laisser filer une victoire qui lui tend les bras. C'est le cas à la 75e minute, avec une bonne action initiée par Soumaré. Un relais avec Camara puis un centre à destination d'Assalé seul dans la surface, mais la passe n'est pas assez appuyée et Saint-Étienne peut se dégager.

Pour tenter de redonner de la fraîcheur à son groupe, Omar Daf fait entrer deux nouveaux joueurs à la 76e minute : Ngouyamsa remplace poste pour poste Traoré, tandis que Thioune remplace Camara, sur les rotules. Un changement de système et une teinte plus défensive donc pour le DFCO à l'orée du dernier quart d'heure. Ce qui ne l'empêche pas de se procurer une nouvelle occasion chaude avec un cafouillage dans la surface, mais la réussite continue de fuir les hommes d'Omar Daf sur cette deuxième période. Le DFCO remet davantage le pied sur le ballon dans les dix dernières minutes du temps réglementaire, notamment grâce à un excellent Bryan Soumaré, qui finit par obtenir un bon coup-franc à la 83e minute. Décisif dans cet exercice lors du dernier match de préparation face au Havre, Mickaël Le Bihan se charge du coup de pied arrêté mais son ballon passe loin au-dessus des cages de Green.


Saint-Étienne refuse d'abandonner et obtient un corner à la 85e minute, qui se conclut par une reprise de Rivera, heureusement bien loin du cadre. Dans la foulée, Bryan Soumaré, auteur d'un match de haute volée, est remplacé par Ahlinvi. Le DFCO continue de tenir, alors qu'Omar Daf insiste pour que ses joueurs restent haut sur le terrain. Ngouyamsa se bat bien et se montre décisif face aux offensives stéphanoises. Dans une fin de match stressante, un coup du sort va venir donner un coup de pouce aux Dijonnais.


Sanctionné pour une faute sur Ngouyamsa, Bouanga se rend coupable de propos déplacés envers l'arbitre et écope d'un carton rouge ! Grâce à la réalisation de beIN, nous pouvons clairement lire un comique « Vous êtes zéro ! » sur les lèvres du Vert, exaspéré. Les Stéphanois vont donc finir à 10 et perdre l'un de leurs principaux atouts offensifs. De quoi donner un peu d'air à des Rouges qui commençaient à en manquer. L'ASSE obtient une dernière munition à la 93e minute, avec un coup-franc excentré pour Aouchiche. Heureusement très mal tiré. Une dernière sortie de Rocchia pour dégager son camp et l'arbitre siffle le coup de sifflet final !


Le DFCO entame parfaitement sa saison de Ligue 2, en s'imposant à domicile face à l'un des favoris du championnat. Auteurs d'une excellente première mi-temps, les Dijonnais ont manqué l'occasion de tuer définitivement le match au début de la seconde période et se sont fait peur jusqu'au bout, d’autant plus après la réduction du score de Saint-Étienne. Ils décrochent néanmoins trois points amplement mérités et, cerise sur le gâteau, renouent avec quelque chose qui nous a trop manqué ces dernières saisons : du beau football.

@Gus21


Revivez la rencontre avec toutes nos photos du match DFCO-ASSE


LES NOTES

L’Homme du match : Bryan Soumaré (7,6)