• No_Vak

Dijon est de retour

Après 10 semaines d'absence (ou plutôt 7 mois si l'on prend en compte l'ère Kombouaré), le football est enfin de retour à Dijon. Tout le monde est impatient de retrouver sa place à Gaston-Gérard. Pour une saison 2019-2020 qui arrive avec beaucoup d'interrogations et quelques promesses.


Est-ce que vous sentez cette odeur de crampons, de pelouse humide et de kebab froid ? Cette excitation générale qui s'empare de vous ? Pas de doute, la Ligue 1 reprend ses droits ce soir, et on a beau s'en moquer souvent, elle nous a bien manqué. C'est l'occasion d'arborer votre maillot Ribas 2010-2011 ou de vous procurer le nouveau. Celle de vous égosiller au moindre passement de jambe dijonnais, mais aussi de retrouver les copains autour d'une pinte pour refaire le match... Peut-être êtes vous nerveux aussi, à cause des incertitudes sur cette équipe qui a fini la saison dernière avec 34 points. Une équipe avec un coach novice à sa tête, qui perd beaucoup de bons éléments. Et vous auriez raison, c'est tout à fait normal.


Ce qui l'est moins en revanche, c'est la gestion catastrophique du cas des Lingon's Boys. Le seul groupe Ultra à Dijon s'est vu chassé du centre de la tribune Nord pour des raisons inventées de toutes pièces par certaines personnes au club, et a donc fait le choix douloureux de suspendre ses activités à Gaston-Gérard pour une durée indéterminée (tout en continuant d'encourager le club aux quatre coins de la France).


Cette volonté délibérée des dirigeants de vouloir remplacer ses supporters les plus dévoués par des consommateurs est intolérable. Cela va tuer l'ambiance à GG en plus d'avoir des conséquences dramatiques sur la ferveur autour du club. Ce soir, 600 Stéphanois seront présents en parcage, 150 en tribune Nord et ils seront beaucoup plus encore éparpillés dans le stade. Autant vous dire qu'on entendra qu'eux. Grâce au travail de sabotage d'Olivier Delcourt et ses conseillers, Dijon va devoir jouer 38 matchs à l'extérieur, ce que l'on trouve légèrement alarmant sans vouloir vous mentir.

Quoi qu'il en soit, on aura tout de même plaisir à retrouver cette équipe, car qui dit nouvelle saison dit nouveau départ. On a envie de donner une chance à tout le monde, même aux joueurs qui sont complètement passés à côté de leur saison l'an dernier. On espère que ce cycle "Joby" sera synonyme de succès et d'ambition pour le club, mais avant tout de maintien et de beau football.


En effet, le DFCO et son mercato sont critiqués par tous, et presque aucun journaliste ne voit Dijon se maintenir à l'issue de l'exercice (ce qui est en général très bon signe quand on connait le niveau de la presse Foot en France). On a aussi toutes nos raisons de croire que Mama Baldé peut affoler les compteurs cette saison, qu'un Runarsson flamboyant peut sauver de précieux points, que Tavares est capable de refaire une saison à 10 buts...

Bref, tout ce qu'on souhaite c'est retrouver ce qui faisait l'âme du club entre 2015 et 2018 : un groupe de potes soudés sur le terrain prêts à se tuer pour le maillot rouge. Alors messieurs, si vous me lisez, ne vous en privez pas !


Enfin cette nouvelle saison est l'occasion idéale pour Le Dijon Show de faire peau neuve ! C'est pourquoi, pour vous donner l'illusion que votre avis nous intéresse, nous vous proposons de répondre à ce sondage très rapide au sujet du contenu que l'on propose. N'hésitez pas à nous donner vos retours et faire des propositions d'articles ou de vidéos par exemple, nous les étudieront avec plaisir.



Tous au stade, et allez Dijon !

© Le Dijon Show, 2020

Le Dijon Show
  • Facebook Le Dijon Show
  • Twitter Le Dijon Show
  • Instagram Le Dijon Show
  • Twitch Le Dijon Show TV
  • Youtube Le Dijon Show
Le Dijon Show Féminin
  • Twitter Le Dijon Show Féminin
  • Instagram Le Dijon Show Féminin
  • Youtube Le Dijon Show Féminin