• IlPdg

Un DFCO stable mais ambitieux pour cette nouvelle saison

La D1 Féminine reprend ses droits ce samedi. Après un exercice précédent plutôt réussi, et une 8ème place à la clef, les Dijonnaises ont bien l'intention de confirmer cette saison... et semblent avoir les armes pour cela. Tour d'horizon des forces en présence et des choses à savoir avant le retour à la compétition.

DFCO Féminin
Le DFCO ambitionne de faire mieux que la saison dernière (© Nelson Fatagraf)

Le mercato dijonnais

L'intersaison est forcément synonyme de mouvements dans un effectif. Le visage du DFCO sera ainsi un peu différent de celui de la saison dernière. Huit départs sont à compter dans les rangs dijonnais : Coline Gouineau, Agathe Maetz, Laura Magnin-Feysot, Lalia Storti, Allison Blais, Fatoumata Baldé, Kenza Dali et enfin Lindsey Thomas, qui était prêtée, ont en effet quitté la capitale bourguignonne cet été. Bien que le club aurait apprécié conserver les deux dernières citées, cela ne l'a pas empêché de renouveler son effectif avec, à l'heure actuelle, sept arrivées.


Rose Lavaud DFCO
Rose Lavaud apportera son expérience et sa justesse

En défense, Océane Daniel (22 ans) amène une nouveau profil dans l'axe. Après un essai concluant, l'ancienne d'Anderlecht et de la Fiorentina notamment, a signé deux ans au DFCO. Tout comme Pauline Dechilly (21 ans) et Léna Goetsch (19 ans), qui occupent quant à elles le côté droit de la défense. La première vient de Metz tandis que la seconde, en provenance de Vendenheim, s'apprête à faire ses premiers pas dans l'élite. Le milieu de terrain se voit également renforcé avec Elise Bonet (21 ans) qui vient de Rodez et a plutôt pour habitude de jouer devant la défense et est décrite comme une joueuse très active dans l'entre-jeu par Yannick Chandioux. L'ex-Bordelaise Solène Barbance (27 ans), plus expérimentée, présente un profil un peu plus offensif puisqu'elle peut officier en relayeuse mais aussi en meneuse de jeu, où elle est capable de faire parler sa qualité de passe.



Dans le secteur offensif, on retrouve aussi deux recrues en provenance de Bordeaux. Rose Lavaud (27 ans), qui joue plutôt ailière droite, peut apporter sa touche technique et sa percussion. Elle s'est engagée un an en faveur du DFCO. Enfin, l'attaquante brésilienne